Art de vivre

L'adoption d'un chaton: Mode d'emploi

Adapté des textes de Daniel Filion et de Marie-Claude Ainey

Mercredi, 28 Juin 2017, 16:09

Shutterstock

L'arrivée d'un chat chez soi est un évènement joyeux et excitant... pour nous! Pour l'arrivant félin, ce changement d'environnement peut être une source importante de stress. Quelle est la meilleure façon de faciliter son arrivée dans la famille? Suivre des étapes simples et avoir une constance à toute épreuve.

Avant son arrivée 

Comme le chaton est armé de griffes acérées et de dents pointues, il peut détruire plusieurs objets de la maison en un clin d'œil. Ne lui donnez pas la possibilité d'endommager des biens qui vous appartiennent. D'ailleurs, ses jouets ne devraient pas avoir la forme d'objets usuels!

Il est essentiel de réserver au chaton un coin tranquille où il pourra se reposer, manger et boire. Installez des barrières qui limitent l'accès de l'animal à certains endroits de la maison. Il faut également limiter l'accès aux plantes, aux fils et à l'armoire de produits ménagers toxiques.

Prévenir plutôt que guérir

Si vous n'êtes pas en mesure de surveiller le chat, vous devez le mettre dans un enclos et vous assurer qu'il a ses propres jouets (indestructibles et sécuritaires) pour se divertir en votre absence.

4 étapes faciles à suivre

1. L'acclimatation

Placez le chat dans une petite pièce, seul avec sa litière, sa nourriture et son eau. La première nuit, il est toujours prudent de laisser l'animal dans cette pièce. Attendez qu'il y soit à l'aise. Cela peut prendre de quelques minutes à quelques jours. Respectez son rythme. Jouez avec lui et, s'il n'est pas trop nerveux, donnez-lui des gâteries; ce sera pour lui l'occasion d'associer votre présence et son nouvel environnement à quelque chose de positif.

Pendant qu'il s'acclimate, prenez une couverture sur laquelle il s'est déjà couché et frottez-la sur les coins de mur, le canapé, les pieds de chaises et les cadres de portes (à la hauteur où un chat se frotte normalement). Ce faisant, vous répandez ses propres phéromones d'apaisement, ce qui lui fera croire, en quelque sorte, qu'il a déjà habité dans cet endroit et qu'il y était à l'aise.

2. L'exploration

Certains chats peuvent devenir très anxieux à l'idée de contrôler d'un seul coup un territoire beaucoup plus grand que celui auquel ils étaient habitués. Si votre chat a mis beaucoup de temps à s'acclimater à sa petite pièce (plus de quelques heures), vous devrez limiter son exploration des lieux: donnez-lui accès aux pièces une par une et ramenez-le chaque fois à la pièce qui l'a accueilli.

Sinon, laissez-le explorer à sa guise, sans forcer les choses. Enfermez tous les autres animaux dans une pièce pour permettre au nouveau venu de découvrir les lieux sans avoir le stress de négocier, en plus, avec d'autres individus.

3. Les rencontres

Les présentations d'un chat à un autre chat ou à un chien doivent être faites de façon très graduelle et toujours à l'aide du renforcement positif. Il ne faut jamais lancer un nouveau chat au milieu du salon abritant d'autres chats ou un chien et espérer que tout se passera bien. Évitez aussi de tenir les animaux dans vos bras le temps de leur première rencontre.

4. La routine

Plus rapidement votre chat comprendra la routine de la maison, plus rapidement il s'adaptera à vous. Ne permettez pas à votre nouveau compagnon de faire des choses dans les premiers jours que vous ne voudrez pas qu'il fasse plus tard. La constance est un des principes clés pour vivre harmonieusement avec vos chats et leur donner une bonne éducation!

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu