Art de vivre

Apprendre la propreté à son chien

Magazine Animal

Jeudi, 29 Juin 2017, 13:14

Shutterstock

Pour ce faire, votre travail de professeur consiste à permettre au chiot de développer ses sphincters (le travail est musculaire), ainsi qu'à lui indiquer les endroits où il peut faire ses besoins et ceux où il doit éviter de les faire.

Étapes

Les chiots ont besoin de faire leurs besoins après chacune de leurs activités quotidiennes (repas, séances de jeu ou d'exercice physique et périodes de sommeil). il est donc important de sortir votre chien dans les minutes qui suivent ces activités, puisqu'elles stimulent le péristaltisme (contractions musculaires qui permettent le mouvement du bol alimentaire dans les intestins). Si on rentre après quelques minutes alors que le chiot n'a pas fait ses besoins à l'extérieur, on doit s'attendre à ce qu'il ait envie de les faire très bientôt. il faut donc l'avoir constamment à l'œil et le faire sortir de temps en temps jusqu'à ce qu'il élimine. Dès que le chiot s'exécute à l'extérieur, il est important de demeurer calme. Puis, à la seconde où il a terminé, on s'exclame: «Bon chien!» et on renforce avec une gâterie. Ce petit rituel répété plusieurs fois par jour lui enseigne qu'il est très payant d'éliminer à l'extérieur, et pas du tout à l'intérieur.

Bon conseil

Supposons que le chiot a déjà uriné sur le tapis de l'entrée. Il y a fort à parier qu'il aura envie de le refaire, puisque son odeur s'y trouve.

La solution? On enlève ce tapis, et on nettoie le dégât à l'aide d'une solution de vinaigre et d'eau ou à l'aide d'un produit spécialisé qui fera disparaître toutes les odeurs et les phéromones.

Il s'est échappé?

Situation: «Mon chien a parfois de petits accidents à l'intérieur...»

Solution: Sachez qu'il ne sert strictement à rien de le punir. En effet, votre animal ne pourra pas comprendre votre réprimande et risque de devenir nerveux par rapport à l'élimination. Il faut tout simplement ignorer totalement le chiot et ce qu'il a fait.

La prochaine fois, tentez d'être plus attentif aux moments où votre chiot aura besoin d'éliminer, et amenez-le rapidement dehors à l'endroit approprié.

3 conseils pratiques

Il ne sert à rien de prendre un chien sur le fait et de le punir alors qu'il élimine, pas plus que de mettre son nez dans ses besoins. Le chiot n'apprendra pas qu'il ne doit pas éliminer au mauvais endroit; il verra tout simplement votre réaction comme une attaque, se sauvera, puis se cachera désormais pour faire ses besoins. Lors de l'apprentissage de la propreté, il peut être utile de restreindre l'accès de votre chiot à certaines pièces de la maison (on ferme les portes) afin de l'avoir plus facilement à l'œil. Si vous pouvez surveiller votre chiot en tout temps, il sera plus facile de savoir quand il a besoin d'être amené à l'extérieur pour faire ses besoins. Le jour, un chiot de deux mois ne pourra pas se retenir plus d'une heure, alors que la nuit, il pourra sortir toutes les deux ou trois heures. À partir de quatre mois, un chiot peut se retenir jusqu'à six heures d'affilée, mais pas plus!

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu