Art de vivre

Un immense requin pèlerin filmé par des plaisanciers

Gentside Découverte

Lundi, 10 Avril 2017, 14:39

Le requin pèlerin observé au large du Cap d'Agde.

Samedi, au large du Cap d'Agde en France, des plaisanciers ont eu la surprise de rencontrer un immense requin. Long de plus de 10 mètres, il s'agissait d'un requin pèlerin, une espèce impressionnante mais inoffensive pour l'homme.

«Ralentis, ralentis. Regarde moi ce truc !» C'est une rencontre aussi impressionnante qu'insolite qu'ont faite le week-end dernier des plaisanciers en Méditerranée. Partis en bateau au large de la Grande Conque au Cap d'Agde, ils ont croisé la route d'un immense requin. Long de plus de 10 mètres, le squale nageait paisiblement à leurs côtés, la gueule grande ouverte.

Si la taille de l'animal peut paraitre impressionnante, elle n'a rien d'exceptionnel. Il s'agit d'un requin pèlerin, une espèce qui peut atteindre jusqu'à 12 mètres de long et représente le plus grand poisson de Méditerranée. Mais pas d'inquiétude à avoir, comme l'a précisé Kevin Carlini, auteur des vidéos, ce requin est inoffensif pour l'homme.

Bien que costaud, il se nourrit exclusivement de plancton qu'il capte grâce à sa grande bouche gardée ouverte. D'après la page de l'Aire marine protégée de la côte Agathoise qui a relayé la vidéo, le requin est «indispensable au bon fonctionnement global du milieu marin» et cette rencontre au large du Cap d'Agde témoigne de la bonne qualité des eaux littorales de la région.

Espèce vulnérable

L'espèce est répandue dans les eaux tempérées d'Europe. Ce n'est ainsi pas la première fois qu'elle est observée au large des côtes françaises. En 2013, l'association pour l'étude et la conservation des sélaciens (APECS) avait même enregistré en Bretagne la plus grande concentration de requins pèlerins observée depuis six ans.

Malgré cette large répartition, l'espèce est classée comme «vulnérable» par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). À l'échelle mondiale, elle est menacée par la pêche intensive, les prises accidentelles et les collisions avec les bateaux.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu