4 vins puissants qui se laissent boire et un grand blanc

Canoë

Vendredi, 20 Avril 2018, 18:04

Photo Fotolia

Rien de mieux pour (enfin) terminer ces journées froides que quelques vins puissants, mais qui se laissent boire sans détour. Tout ça, grâce au fruité débordant et à l'équilibre avec l'acidité qui apportent fraîcheur et buvanilité. Et pour ouvrir la porte toute grande au (vrai) printemps, on se fait plaisir avec un blanc fabuleux.

Buvez moins. Buvez mieux.

Herdade das Albernoas 2016, Encosta Guadiana, Alentejo, Portugal

9,40 $

Code SAQ 10803051

14 %

3 g/l

À tout petit prix, ce rouge portugais élaboré à partir de cépages d'aragonês, de castelão et de trincadeira, des cépages autochtones de la région d'Alentejo. Il en ressort un vin aux accents de prune, d'épices douces et de goudron. La bouche est ample, généreuse avec une finale puissante rappelant la cerise. Le tout demeure simple, mais pas simplet du tout! Difficile de trouver mieux à moins de 10$!

** $

Riserva 2010, Taurino Cosimo, Salice Salentino, Italie

16,50 $

Code SAQ 411892

14 %

4 g/l

Une petite merveille de l'excellente maison Taurino Cosimo située dans les Pouilles, en Italie. Reposant sur une base de negroamaro, le vin est complété par du malvasia nera. Avec huit ans au compteur, on comprend la présence de parfums secondaires d'intensité moyenne de complexité enviable : fleur fanée, cèdre, paprika et réglisse. La bouche impressionne par son ampleur et sa fraîcheur. La masse tannique est bien présente, alors que la finale se fait longue et puissante. Passer en carafe 30-45 minutes avant de servir. Excellent rapport qualité/prix.

** ½ $ ½

Cuvée Maximilien 2015, Domaine les Grands Bois, Cairanne, France

22,65 $

Code SAQ 11167375

15 %

2,4 g/l

La bombe! Construit autour du grenache (50 %) et complété par le mourvèdre et la syrah, c'est un vin qui en met plein la gueule. À l'aveugle, il fait la barbe à des vins de Châteauneuf-du-Pape vendus le double, voire le triple du prix. Élevé en cuve inox, le vin ne voit pas de bois. Le 2015 est débordant de fruits avec un nez intense de fruits à noyau, de charbon, de poivre de réglisse et d'anis. Bouche nourrie, presque concentrée. Acidité basse, mais l'ensemble conserve un équilibre surprenant. Un coup de carafe s'impose si on veut en profiter au maximum. Production bio.

*** $$ ½

Coudoulet de Beaucastel 2015, Famille Perrin, Côtes du Rhône, France

28,55 $

Code SAQ 973222

14 %

2,8 g/l

Toujours heureux et impressionné par la qualité des vins de la Famille Perrin. Le « second vin » de Château de Beaucastel, référence historique à Châteauneuf-du-Pape, se surpasse carrément dans ce millésime solaire. Un nez timide en ouverture qui se complexifiera sur 2 à 3 heures. Des notes de garrigue, de cerise, d'anis, de lavande et de pot-pourri. La bouche paraît plus riche qu'à l'habitude et montre une acidité basse, mais l'ensemble conserve cette même élégance. 45-60 minutes de carafe ou 3 à 4 ans en cave pour en tirer le meilleur. Production bio.

*** ½ $$$

Bellevue 2015, Domaine Patrick Baudouin, Savennières, France

52,00 $

Code SAQ 13604081

13 %

n.d. g/l

Superbe chenin blanc provenant de l'appellation Savennières, en Loire. Un vin au charme immédiat. Par son nez complexe de cire d'abeille, de pomme et de craie. Par sa bouche à la fois concentrée et aérienne. Par son acidité et sa grande minéralité qui vous feront saliver. Longue finale. Et sans doute un avenir tout aussi radieux devant lui. Il en reste très peu dans le réseau SAQ, faites vite! Production bio.

**** $$$$

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu