Martin Deschamps Soulshine

Agence QMI

Mardi, 14 Novembre 2017, 09:10

Jean Langevin\Agence QMI

Tout d'abord, je tiens à remercier mon vieil ami le journaliste Géo Giguère, âme du magazine Pop Rock fondé en 1971, et de l'émission télé, Famille Rock, d'avoir republié chez Pop Rock le lien vers ma chronique Canoe.ca de la semaine passée à propos de Gilles Valiquette. Ça fait toujours du bien d'être apprécié et je crois que Gilles Valiquette le mérite amplement et moi aussi.

Ce qui m'amène aujourd'hui est le merveilleux dimanche dernier que les gars de SOS ont passé au studio d'enregistrement de Martin Deschamps situé à son domaine familial de Rawdon. SOS c'est évidemment SOS ROCK'N'ROLL le fameux band éponyme de la page Facebook des fondateurs et des anciens d'Offenbach de 1970 à 1985 qui ont bénéficié de la générosité de Martin Deschamps et de son ami, le guitariste virtuose Ricky Paquette, pour une journée de répétitions des chansons de leur show des Fêtes prévu pour le 9 décembre prochain au Saint-George's de Granby.

Les billets donnant accès aux 320 places ST-G'S se sont déjà tous envolés depuis longtemps, et comme on le disait autrefois : « Quand le vin est tiré il faut le boire ». Les gars de SOS : Martin Deschamps, Breen Leboeuf, Johnny Gravel, Pierre Harel, Pat Martel, George Papaphillys et André Bisson, ont donc passé leur dimanche du 12 novembre 2017 au studio de Martin Deschamps à jouer et rejouer les 24 chansons constituant le corpus de leur spectacle.

Pour vous donner un aperçu de l'allure générale de ce magnifique studio bien dissimulé dans une grande forêt des Basses-Laurentides, voici la première capsule d'un projet d'émissions télés que Martin avait mis sur pied il y a quelques petites années.

La première fois où j'ai entendu parler de Martin Deschamps je vivais non loin du Cégep de Maisonneuve au boisé de Saint-Sulpice et ma copine de l'époque, 1996, qui fréquentait cette institution, m'avait dit avoir vu et entendu un groupe de jeunes musiciens donner un show dans le gymnase de l'école et que le chanteur du groupe « Câline de Band » se nommait Martin Deschamps et qu'il chantait comme feu Gerry Boulet. Et ce fut ensuite une longue période où j'entendis plus ou moins parler de lui à la télé, dans les journaux, mais jamais ne le vis-je en personne pour d'obscures raisons que seul le Destin connait.

Et puis en 2016, lors de la tenue du Show de Job à l'Impérial-Bell de Québec, alors qu'ayant fondé SOS R'N'R j'avais accepté la demande de la Maison de Job, centre de thérapie dédié aux polytoxicomanes, de participer à leur campagne de financement annuelle. Avec l'aide de Patrick Lebrasseur, éditeur principal et gérant général chez SOS, nous avons rassemblés 15 de la vingtaine de musiciens et paroliers ayant passé chez Offenbach de 1970 à 1985 pour offrir un spectacle caritatif. À cette occasion, je fis connaissance avec Martin Deschamps pour la première fois de ma vie même s'il chantait mes chansons depuis un bon nombre d'années avec son groupe Câline de band, et avec Offenbach suite à son remplacement de Gerry, chanteur principal du groupe, après le malheureux décès de celui-ci. Le voici chantant l'Hymne à l'amour que chantait Gerry précédemment.

Quel grand homme ! Quel homme courageux et déterminé que nulles épreuves ne sauraient vaincre, quel admirable artiste ! Récemment, Martin Deschamps mettait en vente un album entièrement dédié au « Blues Trad », une dizaine de chansons de blues traditionnel en acoustique qu'il affectionnait depuis son adolescence. Accompagné du virtuose Ricky Paquette, voici, tiré de son album « SOULSHINE », la pièce « You gotta move » remarquablement interprétée par mon ami Martin Deschamps.

Bonne semaine.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu