Divertissement

Après la guérison, la cure de désintoxication

Wenn

Vendredi, 03 Août 2018, 14:17

Photo JRP/WENN

Demi Lovato

Hospitalisée depuis le 24 juin après avoir été retrouvée inconsciente dans sa maison de Hollywood Hills, Demi Lovato aurait accepté de se rendre dans une cure de désintoxication après sa sortie de l'hôpital.

Ses amis proches et sa famille n'ont pas immédiatement abordé le sujet de la cure de désintoxication avec elle, parce que la chanteuse de 25 ans était trop malade et souffrait de nausées et fortes fièvres. Mais dès que son état s'est stabilisé, ils lui ont dit qu'elle devait se faire soigner dans un centre.

D'après TMZ, Demi Lovato aurait à présent accepté de le faire et tout serait déjà organisé, bien que les détails soient encore inconnus. Elle devrait directement s'y rendre après sa sortie de l'hôpital, qui peut arriver «à tout moment» à partir de maintenant.

Demi Lovato était précédemment allée au centre Timberline Knolls dans l'Illinois pour des problèmes liés aux drogues et à l'alcool, à l'automutilation et à la boulimie entre fin 2010 et début 2011. Elle avait révélé dans son documentaire de 2017, Simply Complicated, que cela n'avait pas immédiatement marché et qu'elle luttait toujours contre ses dépendances à l'alcool et à la cocaïne l'année suivante. La chanteuse avait célébré ses six années de sobriété plus tôt cette année, avant de révéler à ses fans avoir rechuté dans sa nouvelle chanson Sober, sortie au mois de juin.

D'après la publication, l'assistant personnel de la vedette se serait écrié «Elle est morte» après l'avoir trouvée dans sa maison, et l'un de ses gardes du corps lui aurait donné les premiers secours, car elle semblait ne plus respirer. Les secouristes sont ensuite arrivés et lui auraient donné du Narcan à en croire TMZ, un médicament qui contre les effets des opiacés. Suite à son hospitalisation, son représentant a déclaré dans un communiqué : «Demi est réveillée et avec sa famille qui veut tous vous remercier pour votre amour, vos prières et votre soutien. Certaines des infirmations rapportées sont fausses et ils demandent que leur intimité soit respectée, car sa santé et sa guérison sont ce qui compte actuellement.»

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu