Divertissement

Première journée tranquille à Osheaga

Marie-Josée R. Roy

Vendredi, 03 Août 2018, 18:59

Dario Ayala / Agence QMI

Des spectateurs s'amuse dans la fontaine lors du premier jour du festival de musique d'Osheaga.

Le 13e festival Osheaga a été lancé vendredi, avec les prestations attendues de Matt Holubowski, Milk & Bone et, plus tard en soirée, du rappeur Travis Scott. Malgré quelques nuages, la température est demeurée clémente. Tour d'horizon d'une première journée achalandée, mais tranquille.

Gazon synthétique, chandails aux couleurs hippies, odeurs d'herbes bientôt légales dans l'air et immenses logos «Osheaga», devant lesquels se sont dressés quantité de cellulaires en quête de photos à exhiber sur les réseaux sociaux: les habitués du rassemblement se sont retrouvés en terrain connu malgré le déménagement temporaire du site sur l'île Notre-Dame en raison des travaux au parc Jean-Drapeau, tandis que les néophytes, parmi lesquels plusieurs adolescents, ont arpenté les lieux, à la découverte des mille et un plaisirs qu'offre l'événement, dont l'atmosphère se situe quelque part à mi-chemin entre celles de Woodstock (pour son côté bohème) et d'un party du Grand Prix de la F1 (pour son aspect glamour et mondain).

Outre les spectacles sur les sept scènes réparties dans l'espace - en fin d'après-midi, Chromeo, St. Vincent, Portugal. The Man et, plus tard, Lykke Li, ont rameuté leur lot d'admirateurs - Osheaga offre un vaste éventail d'activités ludiques susceptibles de plaire aux adultes comme aux enfants, d'âge et de coeur.

À proximité de la scène Verte et de la scène des Arbres est installé un mini-parc d'amusement comprenant, entre autres, grande roue (que plus de 500 personnes avaient fréquentée en milieu de soirée, selon l'opérateur Brandon Authier-Beaudoin), glissoires colorées, «temple du ''selfie''» et innombrables kiosques de souvenirs. Aux nombreux comptoirs alimentaires s'ajoute, cette année, la zone YUL EAT, jardin gourmand réunissant six camions de rue de restaurateurs montréalais.

Çà et là, les commanditaires s'en donnent à coeur joie à Osheaga, comme en faisait notamment foi la distribution de multiples échantillons de toute nature aux visiteurs. Le message «Ne conduis pas gelé» estampé sur diverses structures, laisse présager la campagne de prévention qui encadrera la légalisation prochaine du cannabis dans les festivités du genre.

Nombreuses personnalités

Plus l'après-midi avançait, vendredi, plus l'assistance était compacte, et plus les déplacements devenaient difficiles.

Point de rencontre des personnalités québécoises les plus populaires depuis de nombreuses années - on compare de plus en plus le rendez-vous montréalais à l'iconique festival de musique et arts Coachella, en Californie - Osheaga a vu défiler dans son décor, vendredi, Sébastien Diaz et Bianca Gervais, Julianne Côté, Marina Bastarache, PO Beaudoin, Vincent Vallières, Coeur de pirate, Jay Du Temple, Anne-Marie Withenshaw et Mitsou. Même René-Charles Angélil y était.

Même si la canicule n'avait pas encore trop fait des siennes, vendredi, l'humidité était pesante et le thermomètre affichait toujours un palpable 26 degrés à l'approche de 21 h. Mais qu'à cela ne tienne, car, d'un point de vue vestimentaire, il semble qu'on en enlève une couche à chaque année, à Osheaga. Sans gêne, les hommes y exhibent leurs abdominaux lorsque la chaleur se fait le moindrement accablante, et les femmes en soutien-gorge ou en haut de bikini se comptent par dizaines. «Il y a de plus en plus de seins à chaque année», a d'ailleurs rigolé un observateur, qui désirait garder l'anonymat.

Sinon, rayon mode, Osheaga est l'endroit de toutes les fantaisies. On a vu passer en coup de vent un groupe d'amis costumés à la façon des personnages du jeu «Mario Bros», toutes sortes de modèles de lunettes de soleil aux formes bigarrées, des chandails et pantalons aux motifs psychédéliques et des maquillages élaborés.

D'autres, pour se distinguer du lot, brandissent haut cactus, dauphins ou autres figures gonflables, histoire de marquer leur chemin dans la foule dense.

Osheaga se poursuit samedi et dimanche. Arctic Monkeys, Anderson .Paak & The Free Nationals, Loud, Blondie, The Brooks, Post Malone et Dua Lipa y seront en vedette.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu