Divertissement

David Letterman sort de sa retraite pour présenter une série Netflix

AFP

Mardi, 08 Août 2017, 13:19

Photo Michael Carpenter/WENN.com

David Letterman

Le célèbre présentateur télé américain David Letterman va sortir de sa retraite pour retrouver le petit écran et présenter une nouvelle série sur Netflix, a annoncé le géant du streaming mardi.

La série, qui sera diffusée en 2018, sera composée de six épisodes longs d'une heure chacun. Ils proposeront un mélange d'interviews et de sketchs, de manière à exprimer «la curiosité et le sens de l'humour» de David Letterman, a annoncé Netflix.

«Je suis très enthousiasmé, je me sens chanceux», a déclaré la légende de la télé américaine, âgée de 70 ans, dont la retraite en 2015 a marqué la fin d'une époque.

Après 33 ans de carrière dont 22 années à présenter le célèbre «Late Show with David Letterman», il était d'un des animateurs les plus aimés du pays.

Les «late-night shows», émissions typiquement américaines où se mélangent interviews de célébrités et sketchs comiques, sont particulièrement populaires aux États-Unis.

Près de 14 millions de téléspectateurs avaient suivi la dernière de David Letterman sur la chaine CBS en mai 2015, alors que différentes stars hollywoodiennes ou anciens présidents des États-Unis avaient fait leurs adieux au présentateur.

Depuis, l'homme aux 10 Emmy Awards n'a fait que quelques fugaces apparitions à la télé américaine.

«Voilà ce que j'ai appris: si vous voulez prendre votre retraite pour passer plus de temps avec votre famille, vérifiez d'abord avec votre famille si elle est d'accord!» a rigolé David Letterman pour expliquer son retour.

Grâce à son style détonant et son sens de l'humour corrosif, il a inspiré de nombreux comiques et présentateurs anglo-saxons, aujourd'hui figures de proue de «l'infotainment», mélange d'informations et de divertissements.

David Letterman a commencé sa carrière en 1982 sur NBC en étant aux mannettes du «Late Night with David Letterman». Il avait le don de mettre ses invités en confiance, même si certains craignaient d'être mis en défaut lors de ses interviews.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu