Occupation double Bali : La mère de Joanie défend sa fille

Marc-André Lemieux

Mercredi, 08 Novembre 2017, 18:14

Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean

Guylaine Gaudreault a été saisie d'inquiétude quand sa fille Joanie lui a annoncé qu'elle participait à Occupation Double Bali. Avoir su comment les choses allaient se passer, elle aurait tout fait pour l'en dissuader.

Jointe au téléphone, Mme Gaudreault qualifie d'«injuste» le montage de l'émission produite par Productions J et diffusée par V. «Si ma fille n'était pas là, il n'y aurait pas de show. Tout est axé sur elle. Mais on montre seulement le mauvais côté des gens.»

«Des pions»

Depuis le premier épisode, les frasques de Joanie polarisent. Au coeur d'un triangle amoureux avec Sansdrick et Philippe, la jeune femme de 26 ans originaire de Chicoutimi enflamme les réseaux sociaux avec son caractère bouillant. Mais depuis quelque temps, le discours des internautes s'est envenimé. Les images présentées à OD La nuit, sur lesquelles on pouvait entendre la diplômée en psychologie employer le mot «nè***» n'ont pas aidé. Ses envolées verbales et son attitude face aux nouvelles candidates ont mis le feu aux poudres.

Tellement, qu'une pétition demandant son départ adressée à Productions J a récolté plus de 7500 signatures sur change.org cette semaine.

Pour Guylaine Gaudreault, c'est la goutte qui a fait déborder le vase.

«Ça n'a pas d'allure! C'est du montage, c'est des cotes d'écoute, c'est un jeu, c'est une téléréalité... Les candidats sont des pions qu'on déplace comme on veut pour attirer des téléspectateurs.»

Guyaine Gaudreault a contacté Productions J plus tôt cette semaine. Elle dit avoir trouvé une oreille attentive, mais elle ne croit pas que son appel fera une différence dans la façon dont sa fille sera dépeinte.

«Une fille intelligente»

Mme Gaudreault révèle par ailleurs que Joanie souffre d'un trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH), qu'elle ne prend pas de médicaments, mais qu'elle suit une thérapie. «Joanie, c'est une personne impulsive et intense. Avec elle, c'est tout blanc ou tout noir... jamais gris. Tu as toujours l'heure juste. C'est aussi une fille intelligente; ce n'est pas une folle, comme les gens disent partout.»

Mme Gaudreault dit avoir été surprise de voir la méchanceté de certains commentaires sur Joanie sur Twitter et Facebook. «On m'a dit que c'était un déchet et que j'avais dû lui cogner la tête contre un mur quand elle était petite. Ça fait mal, lire ça.»

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu