Près d'un million d'enfants travaillent illégalement au Brésil

AFP 

Wednesday, November 29, 2017, 11:32 AM

RIO DE JANEIRO | Environ un million d'enfants de 5 à 17 ans travaillaient de façon illégale au Brésil en 2016, la plupart dans des exploitations agricoles, selon un rapport officiel publié mercredi.

La législation brésilienne autorise les mineurs à travailler à partir de 14 ans en apprentissage et à partir de 16 ans pour des contrats conventionnels, à l'exception des professions considérées comme dangereuses ou dans des conditions insalubres.

Le rapport de l'Institut de géographie et de statistiques (IBGE) a recensé 998 000 enfants travaillant de façon illégale au Brésil, plus de la moitié du total, qui s'élève à 1,8 million.

Parmi eux, 190 000 sont des enfants de moins de 14 ans, sachant que seuls 26 % étaient rémunérés, une proportion qui d'élève à 76 % pour les adolescents de 14 à 17 ans.

L'agriculture est le secteur le plus touché pour la tranche 5-13 ans (46,7 %), avec pour la plupart des enfants venant en aide à leurs parents dans les exploitations familiales.

Le salaire moyen des mineurs s'élevait à 514 réais par jour en 2016 (environ 147,5 dollars au taux de change de l'époque), très en deçà du salaire minimum, de 880 réais l'année dernière.

Le rapport montre aussi que 64,1 % de ces enfants qui travaillent au Brésil sont noirs ou métis, 78,2 % si l'on prend en compte uniquement les moins de 14 ans.

Un pourcentage largement supérieur à la moyenne nationale: selon les derniers chiffres de l'IBGE, les noirs et métis représentent plus de 54 % de la population totale du Brésil, qui compte 205 millions d'habitants.

Menu