Actualités

Le consentement moins compris par les Canadiens

Agence QMI

Mercredi, 16 Mai 2018, 11:47

Photo Fotolia

TORONTO - La majorité des Canadiens et des Canadiennes ne comprennent pas ce que signifie le consentement, selon un sondage réalisé par la Fondation canadienne des femmes.

La nouvelle étude situe à 28 % la proportion des sondés ayant saisi le plein sens du consentement, contre 33 % en 2015.

Selon des recherches récentes, plus de la moitié des femmes âgées de 18 à 34 ans se sont senties obligées de consentir à des activités sexuelles, a déploré mercredi la Fondation des femmes canadiennes dans un communiqué.

Le mouvement #MoiAussi qui a pourtant fait beaucoup de bruit semble ne pas avoir aidé à une meilleure compréhension des enjeux liés au consentement.

«Nous avons d'abord été surprises par la baisse du niveau de compréhension en matière de consentement et ce résultat, à côté du volume considérable des histoires qui ont été publiées, nous dit que l'éducation sur le consentement est plus essentielle que jamais», a déclaré Paulette Senior, présidente et directrice générale de la Fondation canadienne des femmes.

Le sondage mené du 23 au 27 avril 2018 auprès de 1502 personnes de 18 ans et plus a également indiqué que «50 % des femmes au Canada se sont senties obligées de consentir à des activités sexuelles non souhaitées, ce qui démontre bien le besoin urgent d'éducation».

«L'éducation des adolescents est un outil précieux pour inculquer les habitudes de vie nécessaires afin d'établir des relations saines», a soutenu Anuradha Dugal, directrice des initiatives et des politiques communautaires de l'organisation.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu