Actualités

Démonstration de force des conservateurs en Beauce

Dominique Lelièvre

Vendredi, 02 Novembre 2018, 19:10

AFP

Andrew Scheer

À un an du scrutin fédéral, les troupes conservatrices aspirent à une véritable démonstration de force au dévoilement de leur candidat en Beauce, samedi matin, dans une circonscription qu'ils souhaitent à tout prix ravir à leur ancien collègue Maxime Bernier.

Selon nos informations, le Parti conservateur du Canada (PCC) anticipe la présence d'au moins 300 personnes à Saint-Elzéar où le chef conservateur Andrew Scheer terminera une tournée de trois jours en sol québécois.

Une vingtaine d'élus de la région sont également attendus. Il pourrait s'agir tant de maires que de conseillers municipaux.

Toujours selon nos informations, M. Scheer confirmera que c'est Richard Lehoux, une personnalité connue du monde municipal dans la région, qui tiendra tête à Maxime Bernier, bien en scelle depuis près de 13 ans en Beauce.

Les rumeurs étaient persistantes depuis quelques semaines au sujet de la candidature de M. Lehoux. Il est le seul à avoir remis son nom dans le cadre de l'investiture conservatrice dans cette circonscription.

Richard Lehoux a été maire de Saint-Elzéar pendant 19 ans, préfet de la MRC de La Nouvelle-Beauce pendant 15 ans et il a présidé la Fédération québécoise des municipalités de 2014 à 2018. Il avait annoncé son départ de la vie politique il y a un an.

La bataille de la Beauce revêt une importance singulière pour le PCC qui y voit l'occasion de freiner les ambitions de Maxime Bernier après que ce dernier eut claqué la porte du parti pour créer sa propre formation politique, le Parti populaire du Canada, en août dernier.

Lors de la publication d'un article faisant état de la candidature possible de M. Lehoux, Maxime Bernier n'avait pas perdu de temps à attaquer le choix du PCC sur Twitter, le 26 octobre.

« Scheer veut tellement prouver qu'il est dans la poche du cartel de la gestion de l'offre qu'il choisit un producteur laitier pour faire campagne contre moi en Beauce », avait écrit l'actuel député de Beauce et ex-ministre à propos de M. Lehoux, un agriculteur de métier.


- Avec la collaboration de Sarah Bélisle

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu