Actualités

Bloc québécois: le Multiculturalisme est là pour rester

Sarah Bélisle

Jeudi, 08 Novembre 2018, 19:36

Photo d'archives, Chris Roussakis/ QMI Agency

OTTAWA | Le projet de loi du Bloc québécois visant à ce que la Loi sur le multiculturalisme canadien ne s'applique plus au Québec est mort et enterré, au grand dam de ses députés.

«La Chambre a voté contre le principe que le Québec choisisse lui-même son propre modèle d'intégration. Les trois principes non négociables qui font la nation québécoise: l'égalité homme-femme; la séparation de la religion de l'État et le français langue commune, sont absents de la politique sur le multiculturalisme», a déploré le député de Montcalm, Luc Thériault aux Communes, jeudi.

Ce dernier a déposé en février un projet de loi visant à ce que le Québec ne soit plus soumis à la Loi sur le multiculturalisme canadien. Celle loi, adoptée dans les années 1980, vise essentiellement à maintenir et encourager le multiculturalisme canadien et les politiques en la matière.

«Un leurre»

Les élus ont eu la chance de voter sur la question mercredi en fin de journée. En plus des sept bloquistes présents, trois néo-démocrates du Québec ont voté pour le projet de loi poursuive son chemin dans le processus parlementaire en étant étudié par le comité du Patrimoine. Un fracassant 263 députés ont rejeté l'idée, signant l'arrêt de mort du projet, avant même qu'il ne soit vraiment débattu.

«Pourquoi le gouvernement refuse-t-il au Québec qu'il se donne ses propres règles de vivre ensemble?» a dit M. Thériault en Chambre jeudi.

«La Chambre des communes prétend reconnaître la nation québécoise, mais dès que cela veut dire quelque chose, Ottawa dit non, a-t-il continué. Le premier ministre va-t-il admettre que la reconnaissance de la nation québécoise ne veut rien dire pour eux, pas du tout? C'est un leurre, c'est tout.»

Diviser

La réplique du ministre du Patrimoine, le montréalais Pablo Rodriguez, ne s'est pas fait attendre. Il a accusé le Bloc de vouloir diviser «une nouvelle fois et de retourner dans les vieilles chicanes».

«Les Québécois sont de fiers Canadiens. On partage des valeurs communes avec l'ensemble du pays. On n'aura pas de leçon à recevoir du Bloc québécois.»

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu