Méfait sur le monument à John A. Macdonald: des «antiracistes anticoloniaux» revendiquent le geste

Agence QMI

Dimanche, 12 Novembre 2017, 14:26

Photo Agence QMI

La statue de bronze représentant John A. Macdonald a été aspergée de peinture rouge en avant-midi.

MONTRÉAL | La statue de John A. Macdonald à la Place du Canada près de l'intersection du boulevard René-Lévesque et de la rue Peel, à Montréal, a été recouverte de peinture rouge par des vandales, en fin de semaine, possiblement aux petites heures, dimanche.

Le méfait a été rapporté au Service de police de la Ville de Montréal en fin de matinée, mais aurait été commis avant le lever du jour si on en croit une vidéo mise en ligne par un groupe qui a revendiqué le geste.

Dans un communiqué accompagnant leur vidéo, les auteurs du méfait, qui s'identifient comme «Une poignée d'antiracistes anticoloniaux», disent avoir «décidé de cibler la statue de John A. Macdonald comme clair symbole du colonialisme, du racisme, et de la suprématie blanche» dans la foulée des mouvements visant «à faire enlever les symboles publics de la suprématie blanche».

Ces personnes disent ne pas être affiliés avec les organisateurs de la manifestation antiraciste qui se tient dimanche après-midi dans les rues de Montréal, mais soulignent qu'ils appuient et sont solidaires des manifestants qui prennent les rues aujourd'hui [dimanche] en opposition à la haine et au racisme, ainsi qu'envers la mobilisation antifasciste pour confronter les groupes racistes, islamophobes, et antiimmigrants La Meute et Storm Alliance à la ville de Québec le 25 septembre».

Le service des relations médias du Service de police de la Ville de Montréal a indiqué, dimanche, en début d'après-midi, qu'aucun suspect n'était encore dans la mire des policiers, mais qu'une enquête permettra de savoir si les auteurs du méfait ont été filmés par des caméras de surveillance présentes dans le secteur.

Samedi, jour du Souvenir, un autre monument, soit un cénotaphe en hommage aux soldats tombés au combat situé dans le parc Beaudet, dans l'arrondissement de Saint-Laurent, a été vandalisé. Des malfaiteurs y ont écrit à l'aide de peinture «F--k la guerre» et «F-k l'armée».

Le SPVM a ouvert une enquête relativement à cette affaire. Dans ce cas, des images de possibles suspects ont été captées par une caméra de surveillance et seront analysées, a indiqué la police.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu