Actualités

Prolifique duo de voleurs arrêté à Montréal: la police recherche d'autres victimes potentielles

Agence QMI

Mercredi, 13 Septembre 2017, 15:42

PHOTO FOURNIE PAR LE SPVM

Martin Marchand

MONTRÉAL - La police de Montréal est à la recherche de victimes potentielles d'un «prolifique duo» de présumés voleurs arrêté il y a une semaine.

Entre 5 juin et le 5 septembre, Martin Marchand, 43 ans, aurait commis plusieurs introductions par effraction et vols dans des immeubles commerciaux situés dans les secteurs de Dollard-des-Ormeaux, Saint-Laurent, Dorval et Pointe-Claire, notamment.

Selon la police, le suspect, qui était parfois accompagné d'une complice, procédait toujours de la même façon et ciblait des immeubles en rénovation.

«Il arrivait sur les lieux vêtu d'un casque de construction, a indiqué la police de Montréal dans un communiqué. Il se présentait comme un employé d'une compagnie de ventilation et prétendait devoir faire des vérifications sur les installations de l'immeuble. Une fois dans le bâtiment, il s'introduisait dans les bureaux et s'emparait de divers objets: portefeuilles, cartes de crédit, argent comptant, montres, bijoux, appareils électroniques, etc.»

Le 5 septembre, à la suite de diverses démarches d'enquêtes, les policiers ont été en mesure d'identifier Martin Marchand et de procéder à son arrestation. Sa présumée complice s'est elle aussi fait passer les menottes.

«L'homme a été pris en flagrant délit, alors qu'il venait de commettre trois introductions par effraction dans des locaux commerciaux de L'Île-des-Soeurs et du centre-ville», a fait savoir la police de Montréal.

Marchand a comparu à Montréal sous 17 chefs d'accusation. Sa présumée complice devrait également comparaître prochainement.

«Les enquêteurs dans ce dossier ont de bonnes raisons de croire que le duo, très prolifique, aurait pu commettre d'autres crimes semblables, avec le même stratagème», ont indiqué les autorités.

Toute personne qui aurait été victime de ces suspects est invitée à se rendre au poste de police de son quartier ou à communiquer avec le 911 afin de déposer une plainte officielle.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu