Actualités

3e journée de délibérations au procès des trois ex-employés de la MMA

TVA Nouvelles

Samedi, 13 Janvier 2018, 13:28

photo d'archives Stevens LeBlanc

Le sort des trois anciens employés de la Montreal, Maine and Atlantic (MMA), accusés de négligence criminelle causant la mort de 47 personnes dans la tragédie de Lac-Mégantic, était toujours entre les mains des 12 jurés, samedi.

En cette troisième journée de délibérations, les huit hommes et quatre femmes qui composent le jury ne se sont toujours pas manifestés.

Les jurés n'ont adressé aucune question au juge Gaétan Dumas depuis qu'ils ont été séquestrés jeudi matin. Ils n'ont pas non plus demandé de réécouter l'un des 31 témoignages entendus depuis le début du procès, le 2 octobre dernier.

Dans le cas de deux des trois accusés, soit Jean Demaître et Richard Labrie, respectivement directeur de l'exploitation de la MMA et contrôleur de la circulation ferroviaire, les jurés délibèrent sur un verdict possible de négligence criminelle causant la mort.

Dans le cas du troisième accusé, Thomas Harding, le juge a ouvert la possibilité d'un verdict sur un chef d'accusation moindre de conduite dangereuse d'un équipement ferroviaire causant la mort.

Thomas Harding s'est fait notamment reprocher d'avoir appliqué un nombre insuffisant de freins à main sur le convoi chargé de pétrole avant de le laisser sans surveillance, en haut de la pente, à Nantes, en juillet 2013.

«Je suis conscient de la faiblesse de la preuve, mais il ne m'appartient pas de l'évaluer. Cette tâche revient au jury», avait affirmé le juge Dumas, de la Cour supérieure, avant le début des délibérations.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu