Actualités

Postes Canada: Trudeau veut un règlement de la grève avant Noël

AFP

Jeudi, 08 Novembre 2018, 18:09

Photo d'archives, Agence QMI

OTTAWA | Le gouvernement canadien mettra un terme à une grève paralysant partiellement les services de la société parapublique Postes Canada si les parties ne réussissent pas rapidement à s'entendre à l'approche de Noël, a menacé jeudi le premier ministre Justin Trudeau.

Les facteurs de Postes Canada ont déclenché le 22 octobre une « grève tournante » occasionnant une suspension temporaire des livraisons de courriers dans quelques grandes villes à la fois, et plus de 150 depuis le début de leur mouvement.

Le syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) tente depuis un an de négocier avec la direction de la société un renouvellement des conventions collectives de ses membres.

« C'est une situation qui me préoccupe énormément (...) et nous nous attendons à ce qu'ils travaillent ensemble », a dit à la presse M. Trudeau en référence aux parties en conflit.

« On sait que le temps des Fêtes arrive et que les Canadiens utilisent davantage Postes Canada à ce moment-là qu'à tout autre moment de l'année. La direction et le syndicat savent cela évidemment. Mais s'ils n'arrivent pas bientôt à résoudre leur différend, on va examiner toutes les options » pour le faire, a ajouté le premier ministre.

Le gouvernement pourrait faire adopter une loi forçant un retour au travail des facteurs et imposant ses propres conditions de travail aux parties.

Le syndicat réclame notamment de nouvelles embauches afin de répondre à la hausse de 30% des livraisons de colis, liée à l'explosion du commerce en ligne qui devrait d'ailleurs encore augmenter avec la légalisation du cannabis récréatif au Canada depuis le 17 octobre. Les employés de la poste canadienne s'opposent également à leur employeur sur l'encadrement des heures supplémentaires et dénoncent des conditions salariales différentes entre les facteurs urbains et ruraux.

Le mouvement de grève, qui affectait jeudi les provinces de l'Atlantique et de la Colombie-Britannique, peut occasionner « des retards de plusieurs jours » dans la livraison du courrier, a averti Postes Canada en rappelant qu'elle avait proposé « des offres substantielles » au syndicat, sans demander en retour de « concession ».

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu