Actualités

Faible taux d'hospitalisation dû à l'alcool au Québec

Agence QMI

Jeudi, 22 Juin 2017, 10:10

Photo Fotolia

Même si le Québec est l'une des provinces où la consommation d'alcool est la plus élevée au Canada, le taux d'hospitalisation entièrement attribuable à l'alcool est un des plus faibles au pays, selon un rapport de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS).

Seul le Nouveau-Brunswick a un taux d'hospitalisation lié à l'alcool plus faible que le Québec, selon les données de l'ICIS dévoilée mercredi. Pourtant, le Québec se situait dans le top trois des provinces pour la quantité d'alcool vendue par habitant ainsi que le pourcentage de la population ayant déclaré une forte consommation.

Il y avait en moyenne 183 personnes hospitalisées pour des raisons entièrement liées à l'alcool par tranche de 100 000 habitants âgés de plus de 10 ans au Québec. Toutefois, le taux est effarant dans le Nord du Québec avec 3126 personnes hospitalisées par 100 000 habitants au Nunavik.

Au niveau national, les taux d'hospitalisation concernant l'alcool sont 2,5 fois plus élevés chez les personnes vivant dans un quartier à faible revenu que dans un quartier à revenu élevé selon l'ICIS.

En outre, la forte consommation d'alcool est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes ainsi que chez les 20-34 ans.

Les jeunes ne sont pas épargnés par ce fléau. En moyenne, 6 Canadiens de 10 à 19 ans sont hospitalisés chaque jour au pays à cause de l'alcool.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu