Santé

Santé Canada autorise l'importation de médicaments non homologués au Canada

Agence QMI

Mercredi, 28 Juin 2017, 15:43

Photo Fotolia

OTTAWA - Le gouvernement fédéral a annoncé mercredi la possibilité pour les provinces et territoires d'importer en cas d'urgence des médicaments utilisés dans d'autres pays, mais qui ne sont pas encore homologués au Canada, afin de faire face notamment à la crise des opioïdes.

Les responsables de la santé publique devront informer le ministère fédéral de la Santé des besoins en cas d'urgence de santé publique dans leur province ou territoire. Le médicament sera retiré de la liste après un an, sauf si Santé Canada reçoit un avis différent.

«Le nouveau règlement mettra un large éventail de médicaments à la disposition des professionnels de la santé pour les aider à répondre à d'autres besoins urgents en matière de santé publique», a souligné mercredi la ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott.

Une première liste des médicaments utilisés pour des besoins urgents en matière de santé publique a été rendue publique mercredi. C'est le cas de plusieurs médicaments servant à traiter de dépendance aux opioïdes qui fait rage en Colombie-Britannique.

Des médicaments pourront être retirés de la liste à la discrétion du ministre, et ce, n'importe quand.

«En autorisant l'importation de médicaments utilisés dans d'autres pays pour traiter la dépendance à une substance, nous offrons plus d'options aux patients et aux professionnels de la santé», a dit la ministre.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu