Moisissures et toit qui coule à Maisonneuve-Rosemont

Agence QMI

Mercredi, 12 Juillet 2017, 11:14

Photo Agence QMI / Archives

Le Protecteur du citoyen estime que les services de dialyse de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont sont offerts dans «un environnement inapproprié et non sécuritaire» et qu'il est «inacceptable» que les patients y soient traités en attendant la construction de nouveaux locaux devant être prêts en 2019.

Les roulottes adjacentes à l'hôpital dans lequel ces services sont offerts étaient en «mauvais états», a dit mercredi le Protecteur du citoyen qui a noté dans un rapport d'enquête des traces des moisissures et un toit qui coule.

Il ajoute que «la température des lieux est inadéquate pour un milieu de soins : trop froide en hiver et trop chaude en été».

De plus, le nettoyage des paravents du service de dialyse «n'est pas effectué selon les normes en vigueur».

S'étant penché sur cette affaire à la suite de plaintes de patients, le Protecteur du citoyen affirme que l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont s'est engagé à régler ces problèmes.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu