Santé

Deux opérations avant même de naître

Agence QMI

Jeudi, 27 Juillet 2017, 10:42

Photo Fotolia

TORONTO - Cinq jours avant de voir le jour, un bébé ontarien a subi deux opérations intra-utérines à Toronto, une première mondiale selon les docteurs qui ont procédé aux délicates interventions.

C'est lors de l'échographie de 20 semaines que Kristine Barry, la mère, a appris que le petit garçon qu'elle portait était atteint d'une anomalie cardiaque congénitale, appelé transposition de gros vaisseaux (TGV), puisque ses artères cardiaques étaient inversées, a rapporté le réseau Global.

Sebastian Havill est finalement né le 23 mai par la voie naturelle. En plus des deux opérations subies avant sa naissance, il en a eu une autre à coeur ouvert cinq jours plus tard.

Seulement 5 à 7 % des bébés souffrant de problèmes cardiaques ont une cardiopathie congénitale. Les médecins ont dû faire un petit trou dans le coeur du foetus pour permettre une saine circulation sanguine avec l'artère amenant le sang oxygéné vers le corps et le cerveau et celle amenant le sang vers les poumons, qui étaient inversées.

Pour y arriver, le foetus a dû être anesthésié pour ne pas qu'il bouge et pour réduire la douleur. Les médecins ont ensuite eu recours à une aiguille guidée par un ultrason. Ils n'ont pas eu besoin d'ouvrir le ventre de la mère.

Quelques mois plus tard, le poupon semble bien se remettre de toutes ses opérations réalisées par l'hôpital Mount Sinaï et celui des enfants malades de Toronto.

Plus de 30 médecins ont travaillé de concert afin de permettre à Christopher Havill et Kristine Barry de pouvoir retourner chez eux avec leur nouveau-né.

«Ils nous ont rapidement mis en confiance et nous n'avons jamais douté que l'on tiendrait éventuellement dans nos bras notre beau garçon en santé», a-t-elle dit à Global News.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu