Santé

La maladie de Lyme continue de progresser au Québec

Michel Bellemare

Dimanche, 03 Septembre 2017, 14:06

Photo Agence QMI

Le nombre de cas de maladie de Lyme déclarés au Québec a continué d'augmenter l'an dernier, selon le plus récent rapport de surveillance de l'Institut national de santé publique du Québec rendu public la semaine dernière.

À LIRE AUSSI: On lui diagnostique la maladie de Lyme après 16 ans de souffrance

En 2016, un total de 174 cas de cette maladie ont été déclarés à la santé publique. Cent-vingt-quatre de ces cas concertaient des gens ayant contracté l'infection sur le territoire québécois, 42 autres étaient des cas d'infection à l'extérieur du Québec et, dans huit cas, il a été impossible de déterminer le lieu d'acquisition de la maladie, soit le lieu où les personnes ont été infectées.

Il s'agit d'une augmentation par rapport aux 160 cas déclarés de 2015 - dont 113 étaient des cas de personnes ayant été infectées au Québec.

Le nombre de cas déclarés en 2016 est le plus élevé depuis que la maladie de Lyme est une maladie à déclaration obligatoire au Québec.

Une grande majorité des cas de personnes ayant été infectées en territoire québécois en 2016 se retrouvent dans la région de l'Estrie et de la Montérégie, soit près de 94 % des cas.

Les autres cas - confirmés et probables - ont été répertoriés en Mauricie et Centre-du-Québec (1) et sur la Côte-Nord (1). Dans les autres cas, le lieu de l'infection n'a pu être déterminé.

Aussi, l'Institut national de santé publique a noté que «parmi les 124 cas acquis au Québec, 90 (73 %) ont été déclarés entre les mois de juillet et de septembre et le pic a été noté en septembre avec 37 cas».

En 2016, la maladie de Lyme a touché un peu plus d'hommes (57 %) que de femmes (43 %), apprend-on dans le rapport. L'âge moyen des cas était de 43 ans, mais le groupe d'âge le plus touché était celui des 60-69 ans.

Par ailleurs, le Laroratoire de santé publique du Québec poursuit son programme de surveillance (passive et active) des tiques Ixodes scapularis responsables de la transmission de la maladie de Lyme à l'humain.

Parmi les 2158 tiques qu'il a reçues des différentes régions du Québec (surveillance passive) et qu'il a testées pour Borrelia burgdorferi, l'agent qui provoque la maladie de Lyme, le Laboratoire en a identifiées 372 ou 17,4 % avec la bactérie.

De son côté, la surveillance active, c'est-à-dire la cueillette d'insectes, réalisée en 2016 a permis de collecter 1036 tiques Ixodes scapularis dont 82 étaient positives pour Borrelia burgdorferi. Elles étaient réparties dans 22 sites localisés essentiellement en Montérégie, souligne le rapport.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu