Santé

La maladie de Lyme gagne du terrain

Agence QMI

Mercredi, 22 Novembre 2017, 14:43

Photo Courtoisie

La maladie de Lyme progresse rapidement dans le sud du Québec alors que 120 cas ont été recensés dans les MRC de la Haute-Yamaska, près de Granby, et de Brome-Missisquoi, près de Cowansville, deux secteurs qui font partie de la région de l'Estrie en matière de santé.

Une situation préoccupante pour la Santé publique de l'Estrie, qui dénombrait 74 cas pour ces régions précises en 2016. C'est une augmentation de 166 % en l'espace de 12 mois, a précisé mercredi la Dre Mélissa Généreux, directrice de la Santé publique en Estrie.

Les touristes sont aussi vulnérables

Si près de 93 % des cas recensés ont été acquis dans la région, la Santé publique note également une augmentation du nombre de cas de personnes qui ne vivent pas sur le territoire, mais qui auraient visité la région et qui y auraient acquis la maladie de Lyme.

Le secteur de Bromont, en Montérégie, endroit où les tiques sont présentes, est souvent visité par les touristes tout au long de l'année. Cette région, qui regorge d'attraits touristiques extérieurs et d'une belle végétation, est parfaite pour les amateurs de plein air, a souligné Mme Généreux.

Un traitement accessible en 2018 dans les pharmacies?

Même s'il est difficile pour les autorités de la santé de faire une projection quant au nombre de cas dans les années à venir en Estrie, elles concentrent surtout leurs efforts de sensibilisation auprès d'organismes et d'entreprises de plein air, les centres de la petite enfance et les écoles de la région. Un traitement préventif contre la maladie de Lyme, la Prophylaxie, est déjà accessible dans les cliniques de médecine familiale en Estrie, mais la Santé publique souhaite maintenant rendre le traitement disponible dans les pharmacies d'ici la fin de l'année 2018.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu