Santé

Plus d'un enfant sur deux menacé d'obésité à l'âge adulte

AFP

Mercredi, 29 Novembre 2017, 17:40

Photo Fotolia

Plus de 57% des enfants vivant aux États-Unis courent le risque d'être obèses à l'âge de 35 ans si la tendance actuelle persiste, s'alarme une étude publiée mercredi dans la revue médicale New England Journal of Medicine.

Cette étude indique également que les enfants avec un poids normal ont 50% de risque de devenir des adultes obèses.

«Ces résultats mettent en lumière l'importance des efforts de prévention pour tous les enfants (...) et d'intervenir de façon précoce chez ceux qui sont obèses pour minimiser leur risque de futures maladies graves», explique Zachary Ward, un chercheur de la faculté de santé publique de l'Université de Harvard et principal auteur de cette étude.

Le surpoids et l'obésité sont liés à un risque accru de diabète, de maladies cardiovasculaires et de cancers à l'âge adulte, précise-t-il.

Ces chercheurs se sont appuyés sur des données sur la taille et le poids de quelque 41 567 enfants et adultes.

À partir de ces statistiques, les chercheurs ont fait des projections sur l'évolution de la taille et du poids d'échantillons représentatifs de la population américaine jusqu'à l'âge de 35 ans.

«Ces résultats montrent que l'obésité sera un sérieux problème pour la plupart des enfants grandissant aux États-Unis», concluent les auteurs.

Un excès de poids dans l'enfance devient difficile à corriger, écrivent les chercheurs. Leurs travaux montrent que 75% des enfants de deux ans atteints d'obésité le seront toujours à 35 ans.

Chez les enfants souffrant d'obésité sévère - au nombre de 4,5 millions aux États-Unis actuellement - les risques sont encore plus grands à l'âge adulte.

Dans ce groupe particulier, les enfants de deux ans ont plus de 80% de chances d'être obèse à 35 ans. A l'âge de cinq ans, ce risque tombe toutefois à 10%.

Même les enfants de poids normal courent le risque d'être obèses une fois adultes, selon cette étude. Ainsi, parmi les jeunes de deux à 19 ans en 2016, plus de la moitié risquent de souffrir d'obésité à 35 ans.

L'étude montre également des disparités raciales et ethniques face à l'obésité. Les populations noires et hispaniques ont ainsi plus de risque d'être obèses que les Blancs, entre l'âge de deux ans et 35 ans.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu