Santé

Le cancer de la peau en croissance

Martin Blanchet

Jeudi, 03 Mai 2018, 19:13

Photo Fotolia

RIMOUSKI | Le cancer de la peau gagne du terrain à un rythme déconcertant. À l'aube de la saison estivale, les autorités médicales lancent un message de prévention.

Une certaine tranche de la population semble minimiser les risques, alors qu'il s'agit d'un ennemi sournois.

Les rayons ultraviolets du soleil qui nous bombardent sans qu'on s'en rende compte causent des dommages irréversibles.

À Rimouski, depuis quelques années, dermatologues et chirurgiens voient les cas de cancer de la peau se multiplier.

D'ailleurs, leurs interventions ont presque triplé.

Au début des années 1980, le Dr Claude Thériault, chirurgien plasticien effectuait entre 100 et 125 opérations pour le cancer de la peau annuellement et, aujourd'hui, il en pratique près de 300.

En dermatologie, la Dre Marie-Hélène Lévesque pratique jusqu'à près d'une vingtaine d'interventions quotidiennes pour des cancers de la peau.

Cette tendance s'accentue plus que jamais, et ce, malgré les efforts déployés en prévention.

De plus, pour ceux qui pensent qu'il est moins nocif de se prendre un bain de soleil artificiel au salon de bronzage, le Dr Thériault leur rappelle que les adultes de moins de 35 ans qui fréquentent régulièrement ces studios ont 70 % plus de chances de développer un cancer de la peau.

Le cancer de la peau représente près du tiers de tous les types cancer dépistés au cours de la dernière année au Canada.

Ainsi, la prévention demeure la meilleure façon d'éviter la maladie.

Diminuer le plus possible l'exposition du corps au soleil, entre 11 h et 15 h, et utiliser en tout temps à l'extérieur une crème dont le facteur de protection solaire (FPS) est plus élevé que 30 devraient assurer la défense la plus efficace.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu