Santé

Retrait du régime d'assurance publique: 2000 dentistes déposent un avis

Agence QMI

Jeudi, 26 Juillet 2018, 12:01

Photo Fotolia

Quelque 2000 dentistes québécois ont déposé jeudi leur avis de retrait au régime public d'assurance dentaire devant l'impossibilité d'en venir à une entente avec le gouvernement Couillard.

Le montant que devraient toucher les dentistes sur les soins dentaires remboursés par la Régie de l'assurance maladie du Québec est au centre du litige.

Comme le retrait devient effectif 30 jours après l'avis de dépôt, «il n'y a aucune raison de paniquer», a tenu à indiquer Serge Langlois, président de l'Association des chirurgiens dentistes du Québec (ACDQ).

«Il nous reste 30 jours pour nous entendre, mais pour cela, il faut que [le ministre de la Santé, Gaétan]Barrette mette fin à son attitude qui cherche à faire porter aux dentistes l'odieux d'une situation qu'il a lui-même créée en ne s'occupant pas de sa propre entente de services à la population avec les dentistes », a-t-il poursuivi.

M. Langlois a également indiqué que les soins d'urgence seront toujours offerts gratuitement, indépendamment du retrait éventuel des dentistes.

En plus des 2000 dentistes qui sont déjà passés à l'action, une seconde série de formulaires de retrait sera déposée d'ici la fin de la période de vacances, a précisé l'ACDQ.

Il y a cependant peu de chances que le retrait des dentistes du régime public devienne réalité, puisque le ministre Barrette a déjà fait connaître son intention de signer un décret ministériel qui rendrait impossible la désaffiliation.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu