Santé

La détresse du personnel en santé atteint des sommets inégalés, affirme la FSSS-CSN

Agence QMI

Mardi, 21 Août 2018, 13:54

Photo courtoisie

MONTRÉAL - Plus de la moitié du personnel du réseau de la santé est en état de «détresse psychologique élevé», indique un sondage publié mardi par la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN).

C'est ce qui ressort d'un sondage mené auprès des syndiqués du FSSS-CSN, auquel 12 244 personnes ont répondu. Selon le syndicat, les répondants sont représentatifs du personnel de santé, autant en ce qui a trait à l'âge qu'au genre.

Ainsi, selon le syndicat, 54 % des répondants sont en état de détresse psychologique élevée, 9 % sont dans un état de détresse modérée et 37 % montrent peu ou pas de signes de détresse.

Pour établir leur niveau de détresse, les répondants devaient remplir un questionnaire diagnostique (Kesler-6), reconnu pour évaluer le niveau de détresse au travail.

«Les résultats du sondage illustrent à quel point la situation est dramatique, a indiqué Jeff Begley, président de la FSSS-CSN, par communiqué. Quand 94 % des gens qui ont répondu au sondage disent qu'elles ne voient pas le bout, c'est qu'on a tout un problème!»

Par ailleurs, 80 % des répondants au sondage rapportent que leur charge de travail s'est alourdie au cours des trois dernières années.

De plus, 94 % des répondants jugent que la réforme du réseau de la santé mis en place par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, n'améliora pas leur situation d'ici 3 à 5 ans.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu