Santé

Pas de bain pendant 28 jours : le résultat d'un manque de main-d'oeuvre, dit Couillard

Agence QMI

Jeudi, 20 Septembre 2018, 17:41

Photo Jean-François Desgagnés

Archives

Philippe Couillard attribue à la pénurie de main-d'oeuvre, plutôt qu'au sous-financement de l'État, le manque de services offerts aux résidents des centres d'hébergement de soins de longue durée (CHSLD).

Le Journal de Montréal révélait jeudi que plusieurs résidents de CHSLD du Centre-du-Québec avaient été privés de bains pendant une vingtaine de jours cet été malgré les chaleurs extrêmes, et ce, en raison du manque de personnel.

«Ça illustre quelque chose que je répète depuis plusieurs semaines : il n'y a aucun problème de budget dans le CHSLD. [...] C'est probablement par manque de monde», a affirmé le chef libéral, jeudi, lors d'une conférence de presse.

«Il n'y a aucun CHSLD qui n'a pas de budget pour les deux bains. Aucun», a-t-il ajouté, qualifiant de «regrettable» la situation vécue par ces résidents.

Une évaluation du problème que ne partage pas le chef caquiste François Legault.

«Sincèrement, s'il y a un échec libéral, c'est ça. D'entendre parler du nombre de bains dans les CHSLD en 2018, moi j'ai hâte que [mes candidats] Marguerite Blais et François Paradis prennent en charge ces responsabilités-là», a-t-il dit.

En septembre 2017, après des mois de contestation de l'Opposition, le gouvernement Couillard avait débloqué 36 millions $ pour embaucher 600 nouveaux préposés aux bénéficiaires afin d'offrir un deuxième bain par semaine aux résidents, une mesure qui, de toute évidence, n'a pas été suffisante.

- Avec la collaboration de Marc-André Gagnon et de Charles Lecavalier

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu