Santé

Elle perd la vue lors de la pose de cils semi-permanents

TVA Nouvelles 

Mardi, 30 Octobre 2018, 12:46

Capture d'écran Twitter

Les extensions semi-permanentes de cils connaissent un véritable succès, peuvent être onéreuses, et même parfois, dangereuses, s'il faut en croire la mésaventure d'une jeune Britannique.

La technique, qui consiste à coller sur les cils des extensions naturelles, permet d'épaissir et d'allonger ceux-ci, et peut durer plusieurs semaines.

Megan Rixson, une étudiante de 20 ans a malheureusement vécu une expérience troublante, et même dangereuse.

La jeune femme s'est fait poser ses extensions dans un salon à bas prix. Elle a toutefois perdu la vue temporairement, et a subi de l'enflure importante pendant plusieurs jours.

Elle aurait subi une réaction possiblement allergique à la colle utilisée, rapporte le New York Post.

Megan Rixson a publié une vidéo sur Twitter où elle raconte, les yeux encore enflés, sa mésaventure. Une semaine après la pose des extensions, la jeune femme souffre encore d'inflammation, et de douleur.

«Faites-attention!»

«Les filles faites très attention à l'endroit où vous faites faire vos cils», a-t-elle tweeté le 19 octobre. J'ai véritablement perdu la vue pendant 2 heures. Heureusement, l'enflure a diminué, mais c'est toujours très douloureux. Faites attention!»

Son tweet a généré des milliers de réponses, certains utilisateurs partageant leurs propres expériences tragiques.

«Une fois, la colle m'a brûlé les yeux et le côté de la peau. Les cils n'ont même pas duré une semaine», écrit un utilisateur de Twitter.

Selon l'American Academy of Ophthalmology, il existe trois types d'extensions de cils, les fibres synthétiques, les soies et les visons. Ils sont généralement appliqués dans un salon par un technicien utilisant des pincettes et une colle spéciale semi-permanente. L'AAO a déclaré que les yeux devaient rester fermés pendant le processus et que les cils duraient généralement entre trois et quatre semaines.

Les risques associés à la procédure incluent un traumatisme ou une infection de la paupière ou de la cornée, une réaction allergique à la colle et une perte permanente ou temporaire des cils.

Garder les yeux fermés
Le manque de salubrité dans un salon peut accroître ces risques et les réactions allergiques à la colle peuvent provoquer des douleurs, des démangeaisons, des rougeurs et un gonflement, et ainsi nuire temporairement à la vision.

Jointe par le site Buzzfeed, Megan Rixson a expliqué qu'elle avait ressenti de la douleur immédiatement après que le technicien ait commencé à appliquer les cils, mais qu'on lui a dit de «toujours garder les yeux ouverts. Quand elle a eu fini, je me suis assise sur le lit et je ne pouvais pas les ouvrir. J'ai dit: «Ce n'est pas normal», mais elle a répété que c'était le cas. »

Elle a déclaré avoir visité une clinique sans rendez-vous et a reçu des gouttes oculaires pour se soigner.

«Mon premier conseil serait de vous assurer de toujours effectuer un test de collage. Et deuxièmement, demandez à l'esthéticienne quelle colle elle utilise, demandez à la voir.»

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu