Santé

Les Canadiens mangent trop de sel

Agence QMI

Mardi, 21 Novembre 2017, 14:57

Photo Fotolia

Après le sucre et le gras saturé, c'est la consommation excessive de sel qui préoccupe les autorités. Santé Canada entend s'attaquer aux quantités de sel utilisées dans l'industrie de la restauration. Des cibles de réduction devraient être proposées pour la fin de 2019.

«La source principale du sel que l'on mange, c'est les produits qu'on achète en épicerie et que l'on mange au restaurant. Les trois quarts du sel que l'on consomme proviennent de là», a expliqué la nutritionniste Stéphanie Côté, en entrevue à LCN.

Les Canadiens consomment en moyenne 3400 mg de sodium par jour, soit bien au-delà de la limite recommandée de 1500 à 2300 mg.

Réduire la consommation au niveau recommandé par Santé Canada diminuerait les maladies cardiovasculaires de 13 % annuellement, ce qui pourrait représenter des économies de 1,3 milliard $ en santé pour l'ensemble du pays.

«Il y a aussi les aliments sucrés qui contiennent du sel. Le sel, c'est sournois, il se cache partout, ça rehausse les saveurs. Nous sommes très habitués à ce petit goût salé c'est très difficile de s'en défaire, donc l'industrie nous fournit des aliments que les consommateurs apprécient. C'est un cercle vicieux», a ajouté la nutritionniste.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu