Marathon de Boston: une 12e place pour Diane Roy

Agence QMI

Lundi, 17 Avril 2017, 16:48

Photo Courtoisie / Comité paralympique canadien

Diane Roy (archives).

(Sportcom) - La Sherbrookoise Diane Roy a pris le 12e rang de la course en fauteuil roulant disputée dans le cadre du Marathon de Boston, lundi, au Massachusetts.

Roy a mis 1 h 44 min 8 s pour compléter l'épreuve, elle qui avait parcouru la distance en 1 h 56 min 20 s en 2016. « C'est mon deuxième meilleur chrono de Boston, mais j'ai fini loin en arrière des meneuses. Psychologiquement, c'est un peu difficile », a admis la Québécoise.

«Je reviens de trois semaines d'entraînement en Floride et ç'a fait du bien, mais il me manque l'endurance et la vitesse pour rester avec les filles. J'ai fait le mieux que je pouvais et ça reste que ç'a bien été, mais c'est sûr que quand tu es loin des premières, tu as moins de fun.»

L'athlète de 46 ans a terminé 15 minutes 51 secondes après la gagnante, Manuela Schar. Auteure d'un temps de 1 h 28 min 17 s, la Suisse a du même coup fracassé l'ancien record de l'étape bostonienne par près de six minutes. Elle a effacé des livres le nom de Wakako Tsuchida, qui avait obtenu un chrono de 1 h 34 min 6 s en 2011. «C'est vraiment exceptionnel ! Il y a des gars très forts et elle les a battus!» a souligné Diane Roy.

Les Américaines Amanda McGrory (1 h 33 min 13 s), deuxième, et Susannah Scaroni (1 h 33 min 17 s), troisième, ont accompagné Schar sur le podium.

Après s'être accordé une pause au terme des Jeux paralympiques de Rio, Diane Roy a subi une chirurgie au tunnel carpien du poignet droit l'automne dernier et n'a pas encore repris toute sa forme.

«C'est difficile de voir des filles que je battais avant finir devant moi, mais j'ai quand même fait un temps très rapide, se console-t-elle. Je suis à peine deux minutes de mon meilleur temps ici et j'imagine que si j'avais été top shape, j'aurais pu améliorer ma marque personnelle.»

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu