«Spike peut encaisser la puissance de Lemieux» ESPN met la main sur la revanche Alvarez-Kovalev

Mathieu Boulay

Thursday, September 13, 2018, 8:37 PM

LAS VEGAS | Quand on regarde les fiches de David Lemieux et de Spike O'Sullivan, on peut facilement prévoir qu'on aura droit à une bataille où la puissance de frappe des deux boxeurs sera à l'honneur. Le gagnant a de bonnes chances d'être celui qui aura le mieux encaissé les attaques de l'autre.

À LIRE AUSSI - L'intensité monte d'un autre cran: Lemieux a poussé O'Sullivan lors du face-à-face

Le gérant d'O'Sullivan est convaincu que son protégé possède le meilleur menton des deux pugilistes dans ce duel.

« Il va pouvoir encaisser les coups de puissance de Lemieux. Je n'ai aucun doute là-dessus, a indiqué Packie Collins qui est aussi l'entraîneur de l'Irlandais. Spike a effectué plusieurs séances d'entraînement avec un boxeur de 175 lb, et il est parvenu à tout encaisser sans broncher.

« Ce partenaire, qui était plus gros que David Lemieux, l'a pincé au menton à quelques reprises et tout s'est bien déroulé. »

Collins a analysé les deux derniers combats du Québécois, ceux contre l'Anglais Billy Joe Saunders et le Français Karim Achour. « Il n'est pas parvenu à les arrêter, a-t-il ajouté. Malgré tout, il demeure dangereux et c'est un cogneur dans tous les sens du terme. On s'attend à un combat dur, mais on est confiants que Spike finisse le combat avec le bras dans les airs. »

12 semaines de préparation

Certaines informations ont circulé selon lesquelles O'Sullivan n'était pas chaud à l'idée d'affronter Lemieux. Ce serait de la foutaise, selon Collins.

« Ça fait 12 semaines qu'on a accepté le combat et qu'on savait que notre adversaire serait Lemieux, a-t-il expliqué. Par contre, on ne pouvait pas l'officialiser parce qu'il restait des clauses à négocier dans notre entente.

« C'est sûr qu'on voulait affronter Lemieux parce que l'on considère qu'il est le moins bon boxeur du top 10 des 160 livres. Il n'est pas du calibre de Demetrius Andrade, Billy Joe Saunders ou des frères Charlo.

« On ne peut pas enlever à Lemieux qu'il a été champion du monde. C'était un bel accomplissement et il mérite du respect pour cela. »

Par contre, il estime que les bonnes performances du Québécois ont été rares depuis sa défaite contre Gennady Golovkin. « Sa seule grosse victoire est survenue contre Curtis Stevens, a précisé Collins. Il a lancé un gros crochet de gauche et le combat a pris fin. Ce n'est pas très convaincant. »

Menu