La première manche au CH

Jonathan Bernier

Samedi, 18 Mars 2017, 09:55

Jana Chytilova / Getty Images / AFP

Andrew Shaw.

OTTAWA - L'enjeu étant grand, ni les Sénateurs ni le Canadien n'ont laissé le moindre pouce à l'adversaire. Résultat: il a fallu la tenue des tirs de barrage pour déterminer le gagnant de ce premier duel du week-end entre les deux formations.

Pendant que Carey Price se dressait devant Bobby Ryan et Kyle Turris, Paul Byron et Alexander Radulov déjouaient Craig Anderson pour procurer un gain de 4 à 3 au Tricolore, samedi soir, à Ottawa.

«Je me suis approché de la même façon que d'habitude. Cette fois, j'ai fait mine de tirer haut du côté de la mitaine, mais j'ai opté pour un tir bas du côté du bouclier», a expliqué Byron.

Le Franco-Ontarien a maintenant inscrit trois buts en quatre occasions lors des tirs de barrage. Chacun d'eux s'est avéré décisif.

Mention spéciale à l'unité d'infériorité numérique qui a écoulé une punition de Max Pacioretty lors de la période de prolongation.

Surprise de Guy Boucher

Grâce à sa 40e victoire de la saison, la troupe de Claude Julien accentue d'un point son avance sur les Sénateurs au sommet de la section Atlantique. Les représentants de la capitale nationale, qui ont encore un match en main, accusent maintenant deux points de retard sur les Montréalais.

Mis à l'épreuve à 31 occasions, Price a repoussé 27 tirs, en route vers son 32e gain de la saison.

Du côté des locaux, Guy Boucher en a surpris plusieurs en envoyant Anderson dans la mêlée. Le gardien américain effectuait un retour après une absence de deux rencontres attribuable à une blessure au bas du corps.

Pourtant, dans la matinée, l'entraîneur des Sénateurs avait affirmé qu'il s'en tiendrait au plan déjà établi et permettrait à Mike Condon d'affronter ses anciens coéquipiers.

Un gros trio

Le niveau d'intensité était aussi élevé qu'on s'y attendait entre les deux formations impliquées dans la lutte au sommet de la division Atlantique. Cependant, le match n'a pas donné lieu au jeu robuste que l'on retrouvera certainement dans les matchs des séries.

Néanmoins, Andrew Shaw a donné un aperçu de ce qu'on risque de voir de lui lors de la grande danse du printemps.

Phillip Danault, Artturi Lehkonen et lui ont composé le trio le plus efficace du Tricolore. Appliquant constamment de la pression sur les défenseurs adverses, cette unité a inscrit les deux premiers buts du Canadien en plus d'obtenir quelques autres occasions.

Shaw et Danault ont terminé la soirée avec un but et une passe chacun. Pour l'attaquant québécois, il s'agissait d'un premier but en 23 rencontres.

«J'essayais de ne pas trop m'attarder à ça. J'ai essayé de garder la même façon de jouer. On a travaillé très fort au cours des deux derniers entraînements. Le fait de me placer à des endroits où je ne me serais pas placé auparavant, ça a porté ses fruits», a expliqué Danault.

Karlsson réplique

Gallagher a ajouté sa touche 31 secondes après Danault. Ces deux buts inscrits dans la première portion de la troisième période avaient permis au Tricolore de prendre une option sur la victoire.

C'était avant qu'Erik Karlsson ne crée l'égalité, à l'aide d'un tir de la pointe, avec moins de cinq minutes à faire à la troisième période.

Ryan Dzingel et Derick Brassard ont été les autres buteurs des Sénateurs.

Menu