La jalousie de Mike Babcock

Agence QMI

Lundi, 12 Février 2018, 13:17

Ben Pelosse / JdeM

L'entraîneur-chef des Maple Leafs de Toronto, Mike Babcock, ne s'en cache pas : il aurait aimé participer aux Jeux olympiques d'hiver 2018 de Pyeongchang, qui ont lieu présentement en Corée du Sud.

Ayant remporté deux médailles d'or à la barre du Canada aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010 et à ceux de Sotchi en 2014, l'instructeur a dit aux médias torontois lundi qu'il est jaloux des représentants de la sélection de l'unifolié qui auront la chance de défendre le titre national en Asie.

«Il n'y a pas de sentiments partagés, j'aurais aimé être là, je suis jaloux, je ne peux y croire, a déclaré. J'ai regardé le plus d'événements possibles, c'est quelque chose d'incroyable. Si tu y es allé, tu veux y retourner.»

Babcock, pas plus que les joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH), ne participe au tournoi de hockey masculin de Pyeongchang. La ligue, la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) et le Comité international olympique (CIO) ne sont pas parvenus à une entente pour ramener les vedettes du hockey nord-américain aux Jeux cette année.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu