Techno

CES 2018, tout se connecte, même les machines à laver

André Boily

Mercredi, 10 Janvier 2018, 23:58

La machine à laver connectée Sidekick de LG

Le CES, c'est énorme, c'est la grande messe de l'électronique où à peu près rien n'échappe à l'informatisation des composantes. Réfrigérateurs et machines à laver ne peuvent résister au rouleau compresseur technologique.

Si le mariage d'un simple ventilateur (Dyson) avec une gestion connectée sans fil WiFi est fort bien réussie, pourquoi en serait-il autrement avec un réfrigérateur ou une machine à laver?

LG, encore lui, qui connaît une période fort productive, a imaginé cette laveuse appelée Sidekick deux en une. Comme on peut le voir sur la photo, il y a la laveuse frontale semblable à celles que nous connaissons pour les charges plus volumineuses et, dans sa partie inférieure, une seconde laveuse compacte de 28 litres (1 pi2) pour les lavages rapides et les vêtements délicats.

Le modèle de gauche à grande capacité et à chargement par le haut lave en seulement de 30 minutes. Dans les deux cas, les deux machines à laver sont gérées par la technologie SmartThinQTM et connectés WiFi avec l'application éponyme sur iOS et Android. Dans le même ordre d'idée, LG a démontré au CES son réfrigérateur InstaView ThinQ fardé de technologie, avec écran tactile 29 pouces qui expose le contenu sans avoir à ouvrir les portes et un système webOS.

Le cadre télé de Samsung

Appelé The Wall, Samsung a fait belle impression avec son cadre télé que le groupe sud-coréen a dévoilée en novembre dernier. Avec ses bordures réduites au minimum, une diagonale de 146 po et une résolution 8K, vous pouvez afficher des chefs-d'oeuvre photo ou d'art comme bon vous semble.

Sony Xperia XA2

Le géant japonais Sony profite de l'absence du téléphone intelligent S9 pour voler la vedette à Samsung en dévoilant son appareil mobile Xperia XA2 Ultra. Ce milieu de gamme grand format à mi-chemin entre la tablette et le téléphone comporte une caméra double objectif (comme les iPhone) logée à l'avant au lieu du dos qui, lui, reçoit un objectif de 23 mégapixels.

Puces Intel Série H avec carte graphique Radeon

Bon, on le sait, les processeurs Intel ont mauvaise presse par les temps qui courent. Cela dit, le groupe américain a su créer avec son concurrent AMD une puce qui combine des microprocesseurs Core 8e génération avec un module graphique Radeon. Cela promet des ordinateurs portatifs à la fois très compacts et très puissants.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu