Techno

Le Galaxy S8 attire les regards, qu'en est-il du reste?

Gabrielle Lachance

Lundi, 10 Avril 2017, 11:04

Photo Samsung et Gabrielle Lachance

Les nouveaux Samsung Galaxy S8 et S8+ sauront sans aucun doute ravir les adeptes de nouveaux gadgets qui veulent s'approcher de la perfection dans la prise de photos et de vidéos et simplifier leur utilisation des téléphones intelligents.

La caméra hyper performante, l'écran AMOLED allongé du téléphone, son design dernier cri et l'assistant virtuel Bixby seront certainement les caractéristiques qui plairont le plus aux futurs utilisateurs et amateurs de technologie. Est-ce que ce sera assez pour faire oublier le fiasco du Galaxy Note 7? Rappelez-vous: cette crise de la batterie défectueuse qui explosait a forcé le fabricant sud-coréen à arrêter la production de l'appareil, mettre sur pied une vaste opération de rappel et présenter ses excuses aux consommateurs.

Seul le temps nous dira si le Galaxy S8 redonnera les lettres de noblesse au géant de l'électronique. Pour l'instant, Canoe.ca a eu la possibilité d'essayer le nouvel appareil durant quelques heures, et voici, en cinq points, nos principaux constats.

1 - L'appareil photo aux rendus exceptionnels

La caméra est sûrement le jouet qui charmera le plus les utilisateurs du Galaxy S8, surtout les adeptes d'égoportraits. Samsung a mis le paquet pour s'assurer de la qualité de l'appareil photo et ça paraît dès la première utilisation. L'image est nette et lumineuse, même si le cliché est pris dans un endroit sombre ou le soir. Le mouvement n'effraie pas le téléphone: les photos prises en pleine action sont claires et l'effet est impeccable.

Mauvaise nouvelle pour SnapChat: les filtres animés (lenses) de Samsung sont vraiment jolis et agréables. Ils permettent de créer des égoportraits cocasses et leurs animations sont réussies! On peut y passer des heures à s'amuser.

À noter que le capteur dorsal est le même que le Galaxy S7 (12 mégapixels). Le changement touche principalement la caméra de face (passant de 5 à 8 mégapixels). Les technologies concernant notamment la mise au point automatique et le traitement de l'image ont été améliorées. D'autres modes, dont celui «aliment», ravira les blogueurs: une assiette n'aura jamais eu l'air aussi appétissante.

2 - Un téléphone des plus esthétiques

Le nouveau design du téléphone saute aux yeux dès le premier regard: adieu les bordures inutiles et bienvenu à l'écran Infinity Display qui occupe l'intégralité de la face avant, se prolongeant même sur les côtés de l'appareil. C'est une méthode efficace pour agrandir l'écran sans grossir inutilement le téléphone, qui se tient donc facilement dans une main. Et le bouton «accueil» sur le devant n'y est plus. Il a été remplacé par un scanner d'empreintes digitales à l'arrière.

Silhouette épurée, couleurs simples (noir et gris), mais efficaces, lisse au touché: l'appareil a un look élégant qui plaira à ceux dont l'aspect esthétique est réellement important.

3 - Qui est Bixby?

Samsung l'a annoncé en grande pompe, mais l'assistant vocal intelligent Bixby reste encore un mystère, du moins au Canada. On devra s'amuser à le découvrir dans les semaines, voire dans les mois suivant la sortie du téléphone.

Le géant sud-coréen nous promet que ce concurrent direct à Siri (Apple) s'améliorera au fil de l'utilisation de l'appareil. Selon Paul Brannen, directeur de l'exploitation et vice-président directeur de Samsung Electronics Canada, cet assistant captera et enregistrera toutes les actions de l'utilisateur et se servira de ces informations pour proposer un fil personnalisé de nouvelles, d'actions et de suggestions à son «maître».

Chaque donnée sera «mémorisée» par Bixby: les photos capturées, les messages textes envoyés, les appels effectués, les recherches lancés sur le web, etc. Bref, absolument tout. Au fil du temps, l'assistant saura exactement quand l'utilisateur a besoin de connaître une information précise ou d'effectuer une action quelconque. Voici un exemple simple: Bixby devrait être en mesure d'afficher la météo du jour au propriétaire d'un S8 au moment où il a l'habitude de vérifier ces données, sans qu'il ait à le lui demander.

Toutefois, il a été impossible pour Canoe.ca de tester en profondeur cet assistant puisqu'une utilisation restreinte de quelques heures du téléphone ne permet pas à Bixby de cumuler assez d'informations pour montrer tout son potentiel tel que promis par Samsung. De plus, l'assistant virtuel n'est pour l'instant que «tactile» et «voyeur» au Canada. Sa fonction «vocale», c'est-à-dire la possibilité de lui parler, ne sera pas encore activée lors du lancement du téléphone le 21 avril prochain. Cette fonction viendra plus tard, soit en juin ou en juillet, mais seulement en anglais pour l'instant.

Le français sera éventuellement intégré, mais Samsung n'a pas encore avancé de date. Paul Brannen soutient que cela se fera le plus rapidement possible.

4 - Et la batterie?

Paul Brannen n'a pas caché que Samsung a vécu une année difficile en 2016 en raison des déboires du Galaxy Note 7. Le constructeur sud-coréen estime toutefois avoir appris de ses erreurs et que ses prochains modèles seront des plus sécuritaires.

En entrevue avec Canoe.ca, M. Brannen a indiqué que les tests pour les batteries des S8 et S8+ ont été réalisés «au-delà des standards de l'industrie».

Ces modèles sont équipés respectivement de batteries 3000 et 3500 mAh, ce qui ne représente aucune amélioration comparativement au téléphone précédent. Elles ont été fabriquées avec la même technologie et par le même sous-traitant. Alors, quoi dire aux consommateurs pour les rassurer? «La technologie est la même, mais les essais ont été modifiés, augmentés et améliorés pour s'assurer de la qualité», a indiqué M. Brennen. Selon le vice-président directeur de Samsung Canada, la batterie «est la plus sécuritaire et la plus testée» de l'industrie.

5 - En vrac

Il faut savoir que la principale différence entre les modèles S8 et S8+ est leur taille. Le premier mesure 5,8 pouces et le deuxième 6,2 pouces.

D'autres caractéristiques et accessoires, qui n'ont pas été testés par Canoe.ca, pourraient aussi être intéressants pour les futurs utilisateurs. Entre autres, on note la «Dex Station», qui permet de transformer le mobile en véritable ordinateur avec clavier et souris, sa résistance à l'eau (sous la pluie, mais pas lors d'une baignade!) et les dispositifs de sécurité.

Avis aux intéressés, les Galaxy S8 et S8+ seront lancés au Canada le 21 avril.

Leur prix: 1035 $ et 1115$, sans contrat.

NDLR: L'appareil Galaxy S8 a été testé par Canoe.ca lors d'un événement organisé et financé par Samsung Canada.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu