Techno

L'aventure de Microsoft dans la téléphonie mobile, c'est terminé

André Boily

Mercredi, 12 Juillet 2017, 20:38

Microsoft

Qui ne risque rien n'a rien, mais dans le cas de Microsoft, l'aventure dans le marché des téléphones intelligents pour se tailler une place entre les produits iOS d'Apple et les clones Android s'est soldée par une perte titanesque de plus de 7,6 milliards $US au printemps 2016, sans oublier les 7,2 milliards $ qu'a coûté l'acquisition de Nokia en 2014. Sans oublier des milliers d'employés au chômage surtout en Finlande (25 000 le jour de l'acquisition) et plusieurs autres millions de dollars en paiements divers et dépréciations.

Sur sa page des produits dont le soutien se termine cette année, Microsoft n'offre plus le soutien technique des téléphones intelligents Windows Phone version 7, 8 et 8.1 depuis hier.

Pour son plus récent produit, le Windows 10 Mobile, on ignore combien de temps le géant de Redmond supportera son appareil, - déjà que les mises à jour se font rares et que, faut l'avouer, l'intérêt n'est plus vraiment là - le personnel technique restant est soit affecté à d'autres tâches tandis que les autres travaillent ailleurs.

Nouvelle stratégie mobile : embarquer dans le bateau des concurrents

La direction de Microsoft a décidé de miser sur les services infonuagiques (le fameux cloud) et, dans la téléphonie, sur... les systèmes mobiles de ses concurrents Apple et Google.

La nouvelle ambition de Microsoft ici vise à «rendre meilleurs» les appareils iOS et Android en leur apportant des fonctions et des applications que les gens connaissent bien dans le monde des ordinateurs PC et Mac, comme les suites bureautiques Office.

Selon les données de la firme Gartner révélées en février, le marché des téléphones intelligents est actuellement dominé à 99,6 % par les systèmes iOS et Android.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu