Techno

Les montres intelligentes détectent un pouls cardiaque sur presque n'importe quoi!

André Boily

Mercredi, 10 Octobre 2018, 00:39

Comment peut-il y avoir un pouls sur un objet inanimé ?

Les montres intelligentes sont assurément les gadgets de l'heure. Elles ont atteint un niveau de sophistication qui dépasse ce qu'on ne pouvait imaginer il y a à peine quelques années. Un détail, cependant, les montres mêmes les plus récentes dotées d'un capteur de pouls détectent un rythme cardiaque sur des objets inanimés !

Aucun doute, c'est la bizarrerie de la semaine. Et celle-ci nous arrive de Chine où des porteurs de montres Xiaomi Mi Band 3 dotées de moniteur d'activité physique et de rythme cardiaque ont mis en ligne une trouvaille qui laisse perplexe.

Ces montres donnent un pouls sur quantité d'objets ; un rouleau de papier de toilette, une banane, une cannette d'aluminium, une tasse, etc. Vidéos et photos à l'appui, la découverte fait le tour des médias.

Le pire dans tout ça, les autres montres intelligentes font de même, elles donnent un pouls à n'importe quoi. Même ma montre Apple Watch série 4 que j'ai en essai trouve je ne sais où, ni comment, un rythme cardiaque à une cannette de jus V8 !

Pléthysmographie optique

Pour mesurer votre rythme cardiaque, le capteur des montres comme les Xiaomi chinoises et les Apple Watch détecte et calcule votre pouls à l'aide d'un principe assez simple, mais long à prononcer, la pléthysmographie optique.

Son fonctionnement ? Le petit faisceau de lumière verte projeté contre votre peau est réfléchi par les vaisseaux sanguins qui sont rouges. Lorsque votre flux sanguin augmente, il absorbe davantage de lumière verte. C'est en analysant la quantité de lumière réfléchie que le programme interne de la montre parvient à déterminer votre rythme cardiaque.

Explication plausible

Selon les experts consultés chez Xiaomi, les objets inanimés comme ceux mentionnés au début réfléchissent malgré tout la lumière verte des capteurs de pléthysmographie optique. Le capteur, confus par le signal lumineux réfléchi, tente d'interpréter l'étrange réflexion.

Cela ne signifie pas un manque de fiabilité des capteurs de rythme cardiaque, au contraire, ils ont été uniquement conçus pour interpréter la quantité de flux sanguins au travers de la peau, et non la surface des objets.

La pléthysmographie optique, ça se place bien dans une conversation, non ?

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu