Facebook, envoyer ses photos de nudité pour s'attaquer au porno vengeur

André Boily

Mercredi, 08 Novembre 2017, 17:07

Photo Archives / Reuters

C'est la plus récente tentative de Facebook pour éradiquer le phénomène du porno vengeur sur sa plateforme; mais pour cela, il faudra aux victimes de transmettre leurs photos de nudité.

Curieuse méthode que celle d'envoyer ses propres photos de nudité à Facebook pour contrer le phénomène du porno vengeur, mais c'est ce que les victimes devront faire pour s'en débarrasser.

En effet, Facebook a instauré un programme pilote avec l'Australie, les États-Unis, l'Angleterre et le Canada qui vise à prévenir les images intimes d'utilisateurs de la plateforme de réapparaître sur le grand site de réseau social.

Ces photos, une fois dans les entrailles du système de Facebook, sont comparées à l'aide d'une technologie d'appariement d'images qui les étiquette afin de prévenir toute récurrence sur ses plateformes. Ainsi, les utilisateurs qui ont en possession ces photos compromettantes seront bloqués avant même de pouvoir les partager en ligne.

Selon le bureau australien de sécurité eSafety, une personne sur cinq serait victime de porno vengeance sur Facebook quand une de leurs photos est publiée sans leur consentement.

Facebook avait en avril dernier démarré sa lutte contre le porno vengeur sur ses services de messagerie Messenger et sa plateforme photo Instagram. Là aussi, une technologie de comparaison basée sur des algorithmes est utilisée pour éviter que de copies se multiplient à nouveau sur les plateformes.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu