Elon Musk : l'intelligence artificielle pose un risque existentiel pour l'humanité

André Boily

Lundi, 17 Juillet 2017, 15:28

Twitter, compte d'Elon Musk

Le PDG Elon Musk (Tesla et SpaceX) était l'invité de l'Association américaine des gouverneurs - une organisation bipartisane - qui se tenait au Rhode Island ce weekend.

Parmi les sujets discutés impliquant Elon Musk, ce dernier a entretenu les gouverneurs sur ses ambitions automobiles (avec sa compagnie Tesla) et des voyages dans l'espace (SpaceX).

Mais un sujet a particulièrement suscité plus d'attention, celui de l'intelligence artificielle (IA), selon plusieurs sites de presse électronique, dont NPR.

À une question du gouverneur du Nevada (où Tesla et Panasonic construisent ensemble une méga-usine de batteries lithium pour voitures électriques) qui demandait si les robots allaient remplacer les humains dans les emplois, Musk répondit : «oui, les robots feront tout mieux que nous».

Et bien plus que la menace des robots pour le marché de l'emploi, «l'IA pose un risque existentiel pour la civilisation, mais les gens ne semblent pas encore bien le saisir», selon Musk, qui ajoute «IA est le problème qui fait le plus peur».

Réglementer l'intelligence artificielle

Le PDG de Tesla appelle les gouverneurs à prendre des mesures de précaution et à une intervention proactive pour «réglementer l'IA avant qu'il ne soit trop tard». «Les risques sont trop grands pour laisser l'IA se développer sans entraves».

Musk lui-même n'en est pas à ses premiers avertissements. En 2015, il a rédigé une lettre soulignant une possible course à l'armement IA. Et, plus récemment, il a lancé un projet d'IA en code libre (open source) pour éviter que l'IA ne se concentre dans les mains de quelques grandes sociétés.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu