IA : Google Duplex est déjà trop puissant

André Boily

Vendredi, 11 Mai 2018, 16:46

Google Duplex

Ça y est, la voix de l'intelligence artificielle se confond parfaitement avec celle de la pensée humaine. Duplex que Google a mis au point peut vous parler naturellement comme le ferait n'importe quel interlocuteur. C'est si parfait que plusieurs y voient une menace.

On est déjà rendu là ! À partir de maintenant, si vous décrochez le téléphone, vous ne saurez dire si votre interlocuteur est une personne en chair et en os ou un puissant système informatique!

À la conférence annuelle I/O de Google, le géant de l'informatique a décroché bien des mâchoires en dévoilant Duplex, son système d'intelligence artificielle à voix humaine.

Terminées les voix synthétisées, Duplex peut entretenir une conversation comme vous et moi jusqu'à insérer des pauses, des hmm, etc., tout cela à partir d'un simple haut-parleur intelligent comme l'appareil maison Google Home équipé de l'Assistant Google.

La première question qui se pose : est-ce que les systèmes d'intelligence artificielle devraient reproduire le plus fidèlement la voix humaine, au point de nous confondre, nous les humains ?

Déjà des voix s'élèvent pour que les robots conservent leurs voix robotisées.

Écoutez ces exemples démontrés lors de la conférence I/O sur ce lien : https://ai.googleblog.com/2018/05/duplex-ai-system-for-natural-conversation.html

De tels échanges téléphoniques client-robot pourront avoir lieu dans bien des situations, comme pour la simple prise de rendez-vous ou pour vous guider vers le bon service au lieu de passer par d'interminables menus (appuyer sur le 2 pour le français, le 1 pour le service de réparation, etc.).

Google précise que Duplex ne peut pour l'instant avoir une conversation naturelle que dans des situations précises, comme celles des exemples mentionnés sur leur blogue, et qu'il ne peut entreprendre de conversations d'ordre général.

N'empêche, combien de temps cela prendra à Google pour que Duplex version 2 puisse parler de tout et de rien tout en passant du coq à l'âne ?

Et c'est sans oublier le post-traitement ! Si des conversations personne-machine sont conservées dans des centres informatiques, cela équivaut à de l'écoute électronique. Dans bien des états, c'est réglementé.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu