Voyages

7 bonnes raisons de visiter Silicon Valley

Sarah Bergeron-Ouellet

Mercredi, 19 Avril 2017, 10:16

Photos Sarah Bergeron-Ouellet / Canoe.ca

Le «jardin» de statues Android du Googleplex, à Mountain View.

Située dans la baie de San Francisco et autrefois recouverte d'arbres fruitiers, la région que l'on surnomme Silicon Valley accueille aujourd'hui les sièges sociaux des Google, Apple et autres Facebook de ce monde. Ici, c'est un pèlerinage techno qui s'impose en premier.

1. Manger chez Buck's, à Woodside

Peau de serpent et dentiers encadrés, authentique habit de cosmonaute, collection de surprises Cracker Jack, réplique de la statue de la Liberté tenant une crème glacée... Le décor insolite de chez Buck's ne semble pas inspirer les réunions d'affaires. Pourtant, ce restaurant a été témoin de moments cruciaux de l'histoire de Silicon Valley. On raconte que plusieurs ententes importantes y ont été signées, à commencer par celles de Netscape, PayPal, Hotmail et Facebook. On s'y arrête donc pour faire comme les cool dirigeants du coin et pour manger, en prime, un bien bon repas. buckswoodside.com

2. Prendre un «selfie» chez Facebook, à Menlo Park

Précisons une chose tout de suite: même en faisant un tour guidé (ce fût notre cas - www.traegertours.com), il n'est pas permis d'entrer dans les bureaux des grandes compagnies de Silicon Valley en tant que touriste. Facebook ne fait pas exception, mais si vous êtes fascinés par l'entreprise au milliard d'utilisateurs, on vous suggère de passer par Menlo Park pour apercevoir son campus. On repère l'endroit uniquement grâce à l'affiche du «pouce en l'air» plantée au bord de la route... et aux visiteurs qui la prennent en photo. Faites comme eux!

3. «Visiter» le Googleplex, à Mountain View

Qui n'a pas entendu parler des bureaux de Google et de toutes les «attractions» que l'on y trouve? Impossible d'aller vérifier si tout est vrai à Mountain View, mais le Googleplex - l'immense siège social de Google - est quand même relativement accessible. Vous pourrez vous promener dans la cour des bâtiments 41, 42 et 43 pour flairer l'ambiance et, plus loin, magasiner un t-shirt ou un gobelet à la boutique. Faites ensuite un saut au «jardin de statues Android», ces personnages créés d'après les différentes versions du système d'exploitation mobile de Google (Cupcake, Donut, Kikat...).

Notez qu'outre le Googleplex, Mountain View accueille le musée sur l'histoire de l'ordinateur, le Computer History Museum. www.computerhistory.org

4. Magasiner chez Apple au One Infinite Way, à Cupertino

Ce printemps, Apple devrait inaugurer son nouveau campus futuriste à Cupertino: un «anneau» d'une circonférence de 1,6 km entouré d'arbres fruitiers et construit au coût d'environ 5 milliards de $ US. En attendant de voir si les «simples mortels» auront accès à une partie de ce complexe hallucinant, tournez-vous vers la boutique du One Infinite Way, siège social actuel de la compagnie (dont le design n'a rien d'aussi impressionnant). Dans le traditionnel décor épuré: téléphones, ordinateurs, mais aussi tasses, carnets et autres objets plus rares ornés de la pomme.

5. S'arrêter devant la maison de jeunesse de Steve Jobs, à Los Altos

Elle est toute simple, la maison où a grandi Steve Jobs, cofondateur d'Apple décédé en 2011, mais les mordus voudront peut-être passer la voir: c'est dans son garage que Jobs et Wozniak ont assemblé les premiers ordinateurs Apple. Située au 2066 Crist Drive, dans un quartier résidentiel, la maison est reconnaissable à ses discrètes affiches demandant de ne pas trop s'approcher...

6. Se rendre au garage HP, à Palo Alto

Envie de poser devant un autre garage célèbre? Arrêtez-vous devant la maison située au 369, avenue Addison, à Palo Alto. Cet endroit est considéré officiellement comme le lieu de naissance de Silicon Valley, car c'est ici que William Hewlett et David Packard, fondateurs de la compagnie HP, ont commencé à travailler sur leur premier produit en 1938.

Autre visite dans le coin: le campus de l'Université Stanford, étroitement liée au boom technologique de la région et où ont justement étudié Hewlett et Packard. On déambule ensuite parmi les cafés, galeries d'art et boutiques du centre-ville décontracté de Palo Alto.

7. Délaisser la technologie à la Winchester Mystery House, à San José

Vous avez l'impression de ne pas être dans le coup après avoir vu tous ces lieux innovants? Oubliez la technologie en visitant l'attraction touristique la plus étrange de San José: le manoir victorien insensé de Mme Winchester.

Voici l'histoire: en 1884, suivant les conseils d'un médium, cette riche veuve entame la construction d'une maison afin d'apaiser les esprits qui veulent soi-disant sa mort. Elle croit que tant que les travaux dureront, sa vie sera épargnée. Mme Winchester dirige le chantier pendant 38 ans en fournissant des instructions saugrenues pour tromper les mauvais esprits. Résultat? Son manoir comporte des fenêtres et des portes donnant sur des murs, des escaliers-labyrinthes, des passages secrets et un total de 160 pièces. Ça change les idées, juré. www.winchestermysteryhouse.com

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu