Voyages

La péninsule irlandaise qui vous charmera (vous aussi)

Sarah Bergeron-Ouellet

Tuesday, August 29, 2017, 11:56 AM

Parfois douce, parfois dure, souvent surprenante et toujours belle, la péninsule de Dingle n'est pas aussi célèbre que les falaises de Moher ou les pubs de Dublin.

Pourtant, elle offre un petit concentré de ce que l'Irlande a de plus champêtre (des petites routes et des collines vertes à l'infini), de plus sauvage (une côte rocheuse fouettée par l'Atlantique et des plages presque désertes) et de plus festif (des pubs pleins de couleurs, de musique traditionnelle et de gens), en plus d'être l'une des régions de l'île où la langue irlandaise est la plus vivante et la mieux préservée.

Isolée tout à l'ouest de l'Irlande, la péninsule de Dingle promet aussi toutes sortes de découvertes comme celles-là:

1. Un pub-quincaillerie

«Je vais te prendre une pinte de Guinness, des clous de 3 pouces et un paquet de poison à rat.» Voici le genre de phrase qu'on peut prononcer sans avoir l'air saoul au pub Foxy John's de Dingle! Cet établissement est à la fois un pub traditionnel et une quincaillerie (un concept qui n'a pas toujours été insolite en Irlande). C'est un lieu à ne manquer sous aucun prétexte, que l'on soit de passage un dimanche après-midi ou un samedi soir. (On y loue aussi des vélos.)

2. Le col Conor

À moins de 500 m d'altitude, le col Conor (Conor Pass) est considéré comme le col le plus élevé d'Irlande. La route qui le traverse est sinueuse et tellement étroite qu'il faut souvent se coller contre le muret de pierre pour laisser passer les véhicules venant en sens contraire. De là-haut, quand le ciel est dégagé, on peut apercevoir des sommets, des lacs de montagne et des pâturages qui dégringolent vers l'océan. Une belle récompense.

3. Fungie, le dauphin sauvage

Il a une statue à son effigie, ainsi que tout un éventail de porte-clés, de toutous et de cartes postales: Fungie est un dauphin solitaire qui vit dans la baie de Dingle depuis 1983 ou 84, et c'est une vedette! Des croisières sont offertes pour aller à sa rencontre et il est si sociable que certaines compagnies vous remboursent s'il ne se montre pas.

4. La Slea Head Drive

Tout comme le col Conor, la Slea Head Drive vaut le détour. Cette étroite route panoramique longe en partie l'Atlantique et passe au pied de la seconde plus haute montagne d'Irlande, le mont Brandon. Elle traverse plusieurs villages et, à moins que la brume s'en mêle, on y a des vues envoûtantes sur l'océan. Notre lieu chouchou, beau temps, mauvais temps? Coumeenole, avec sa plage, ses falaises et sa poignée de maisons.

5. Plus de 2000 sites archéologiques

La péninsule de Dingle n'est pas seulement jolie. Elle cache 2000 sites archéologiques et raconte plus de 6000 ans d'histoire. Les plus fameux sites sont le fort Dún Beag, construit 500 ans av. J.-C., le petit oratoire Gallarus, dont l'âge est incertain, et les «beehive huts» de Fahan, des cabanes aux allures de ruche de pierres datant possiblement du 12e siècle.

6. Des fermes qui offrent de cajoler un «bébé mouton»

«Hold a baby lamb». Il y a des gens qui ont le marketing dans le sang. C'est le cas des quelques fermes le long de la Slea Head Drive qui compétitionnent avec les sites archéologiques en offrant entre autres aux touristes de venir chouchouter un agneau.

7. Dingle, la ville

La principale et seule ville de la péninsule de Dingle, qui s'appelle aussi Dingle, compte à peine 2000 habitants. Son petit centre-ville est rempli de cafés, de boutiques, de restos, de comptoirs à fruits de mer, de pubs traditionnels... et de touristes, surtout près du port d'où partent les croisières dédiées à ce brave Fungie. C'est une petite ville touristique particulièrement sympathique.

8. Les îles Blasket et leurs fantômes

Abandonnées en 1953, les îles Blasket ont longtemps été habitées même s'il est difficile de le croire quand on les voit flotter au large de la côte. Situées au bout de la péninsule, elles sont devenues fameuses à cause de leurs écrivains qui, dans les années 1920 et 30, se sont mis à raconter la vie insulaire, et ce, en irlandais. Un musée est dédié à l'histoire des Blasket (le Blasket Center) et on peut se rendre sur les îles en bateau pour faire de la randonnée.

9. Les plages de Brandon Bay

Les plages presque blanches de la baie de Brandon, au nord de péninsule, sont bien connues des surfeurs et des «kiteboarders». Fermoyle Strand, une plage bordée de collines vertes comme des palmiers, est à mettre à l'itinéraire: elle semble interminable et on peut très bien n'y croiser que quelques promeneurs avec leur chien.

***

Quelques infos supplémentaires:

- La péninsule de Dingle fait partie de la Wild Atlantic Way, une route qui longe toute la côte ouest de l'Irlande: www.ireland.com/fr-fr/articles/wild-atlantic-way

- Pour en savoir plus sur la péninsule de Dingle: www.dingle-peninsula.ie (en anglais)

***

Le saviez-vous?

Le tournage du film Star Wars Le dernier Jedi s'est déroulé en partie dans la péninsule de Dingle. On y a reproduit, à flanc de falaise, le monastère de pierre du 6e siècle de Skellig Michael qui avait été utilisé comme décor à la fin du Réveil de la force.

Dingle n'a plus son décor, mais Skellig Michael est une île qui se visite, au large de la péninsule voisine.

Ce voyage a été rendu possible grâce à Transat.

Menu