Les Caraïbes cet hiver: 12 bonnes choses à savoir

Sarah Bergeron-Ouellet

Mardi, 14 Novembre 2017, 17:10

Photo Fotolia

Vue sur Antigua.

On n'a pas vraiment besoin de le rappeler, chacun sait que la saison des ouragans aura été particulièrement violente dans les Caraïbes cet automne. Certaines îles ont subi des pertes humaines et d'importants dommages matériels après le passage de deux tempêtes durant le mois de septembre: Irma et Maria.

Vous aimeriez réserver un voyage tout compris dans le Sud cet hiver, mais vous ne savez plus trop où vous pouvez aller?Voici quelques informations touristiques utiles:

NO 1. 70 % DES DESTINATIONS CARIBÉENNES N'ONT PAS ÉTÉ ENDOMMAGÉES.

C'est le chiffre publié par la Caribbean Hotel and Tourism Association, qui précise que la région compte 32 pays répartis sur 1,6 million de km2.

NO 2. LE MEXIQUE N'A PAS ÉTÉ TOUCHÉ.

Les ouragans Irma et Maria n'ont pas soufflé sur Cancún et les autres zones caribéennes du pays.

NO 3. C'EST LE RETOUR À LA NORMALE DANS LES STATIONS BALNÉAIRES DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE.

L'île a été exposée à des pluies et des vents violents, mais «a subi très peu de dommages», selon le ministère du Tourisme du pays, qui publiait ceci le 16 octobre dernier: «Les zones touristiques dominicaines populaires, incluant La Romana, Punta Cana, Puerto Plata, Santo Domingo et Samana ont repris leurs opérations.»

NO 4. CUBA ET SES CAYOS SERONT PRÊTS.

Les populaires cayos Santa Maria, Guillermo et Coco ont été frappés de plein fouet par l'ouragan Irma, mais les hôtels et aéroports ont déjà rouvert leurs portes ou s'apprêtent à le faire. En fait, selon le gouvernement cubain, les 18 hôtels des cayos Coco et Guillermo seront prêts au plus tard le 15 novembre.

Les voyagistes sont prêts aussi. Sunwing, par exemple, a repris ses vols de Montréal vers Cayo Coco le 7 novembre et vers Cayo Santa Maria le 10 novembre. Transat, de son côté, volera vers Cayo Coco dès le 15 novembre et vers Santa Clara (Cayo Santa Maria), à compter du 11 novembre.
Quant à La Havane, Holguin et Varadero, qui ont aussi été touchées, elles se sont remises sur pied rapidement après le passage d'Irma, touristiquement parlant.

NO 5. CERTAINES PLAGES DU CUBA SONT PLUS GRANDES QU'AVANT.

Le sable apporté par Irma a causé beaucoup de dégâts, mais a eu un effet surprenant dans les cayos cubains. «Certaines plages ont gagné de 7 à 8 mètres de sable blanc», rapporte Debbie Cabana, directrice marketing, médias sociaux et relations publiques chez Transat, qui revient d'une visite dans la région. «Déjà que Cuba était réputée pour ses plages, là, c'est phénoménal.»
Pour ce qui est de la végétation, les cayos semblent aussi se remettre. «La verdure est revenue, on a vu des petits bosquets où les fleurs recommençaient à pousser», précise Debbie Cabana. «On ne verra pas de grosses traces [des ouragans] pour la prochaine saison» dans les cayos, croit-elle.

NO 6. LES KEYS SONT «OUVERTES».

Fouettée par Irma en septembre dernier, la région des Keys, en Floride, se dit prête à recevoir les touristes même si les travaux de nettoyage et de reconstruction sont loin d'être terminés. Les routes sont ouvertes au public depuis le 1er octobre. La ville de Key West a subi moins de dégâts que certains autres endroits.

NO 7. SAINT-MARTIN AURA BESOIN DE PLUS DE TEMPS.

L'île de Saint-Martin/Sint Marteen a été très durement frappée par Irma, du côté français surtout. Les autorités de Saint-Martin s'attendent à une lente reprise du secteur hôtelier en avril 2018 et à un retour à la normale pour la saison hivernale 2018-2019 seulement. Transat tout comme Sunwing ont annulé leurs vols vers Saint-Martin pour la saison hivernale 2017-2018.

NO 8. PUERTO RICO AUSSI.

Puerto Rico, particulièrement populaire auprès des croisiéristes, a été ravagé par Maria. Les autorités touristiques locales parlent de «quelques semaines» encore avant de pouvoir accueillir les touristes. Cela dit, Air Canada a suspendu ses vols à destination de Puerto Rico jusqu'à nouvel ordre et Transat proposera sa nouvelle liaison Montréal-San Juan à partir du 18 février seulement.

NO 9. LA SITUATION VARIE DANS LES AUTRES ÎLES TOUCHÉES.

La Dominique a été dévastée par Maria et prendra «des années» à se relever, selon les autorités.
À Barbuda, 90 % des maisons ont été détruites, selon le gouvernement (mais la voisine Antigua n'a pas subi de dommages sévères).

Les îles Vierges britanniques, les îles Vierges américaines, Turks-et-Caicos, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Barthélemy, Anguilla, ainsi que certaines îles des Bahamas ont aussi subi des dommages (mais pas Nassau). Dépendantes du tourisme pour la plupart, ces nations travaillent à remettre l'industrie sur pied et certains hôtels sont déjà ouverts ou le seront sous peu.

Avant de songer à y aller, consultez les mises à jour du site caribbeantravelupdate.com ou - mieux - demandez conseil à un agent de voyage.

Notez que le site (en anglais) vous permettra aussi de voir quelles îles n'ont PAS été touchées, comme la Jamaïque, la Barbade, etc.

NO 10. LES CROISIÈRES DANS LES CARAÏBES SE POURSUIVENT.

Certains ports de croisière importants ont été endommagés par les ouragans. En attendant qu'ils soient réparés, les compagnies modifient les itinéraires concernés et proposent des escales dans d'autres îles des Caraïbes.

NO 11. VOUS POUVEZ FAIRE DES DONS AUX SINISTRÉS.

C'est bien beau de parler de reprise du tourisme, et c'est une industrie qui génère des dollars bien nécessaires, mais les dommages causés par les ouragans Irma et Maria affectent encore des millions de personnes, selon la Croix-Rouge. Pour faire des dons, vous pouvez entre autres vous rendre sur le site suivant: www.croixrouge.ca.

NO 12. UN RAPPEL...

On ne souhaite surtout pas de malheurs, mais la saison des ouragans n'est pas officiellement terminée. Elle s'étend du 1er juin au 30 novembre.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu