3 «road trips» parfaits pour l'été

Mélissa Vaillancourt

Monday, July 17, 2017, 8:00 AM

Pour voir du paysage cet été, prenez la route et faites de nouvelles découvertes.

VOUS AVEZ 2 JOURS?

Week-end actif dans le Nord: Montréal - Val-David - Labelle

161 km

Jour 1: Montréal - Val-David

Il faut dépasser le brouhaha (et le trafic) de Saint-Sauveur pour enfin apprécier le paysage jonché de montagnes des Laurentides.

Premier arrêt: le village de Val-David. Escalade, vélo de montagne, canot, marche en forêt... les choix sont grands dans ce petit village digne du Plateau Mont-Royal.

La journée se termine au Baril Roulant (barilroulant.com), où la bière maison coule à flots entre 5h et 7h.

La soirée se poursuit au Mouton Noir (www.bistromoutonnoir.com) sur les sons endiablés d'un groupe populaire.

En réservant tôt, on pourra dormir à la Maison de Bavière (www.maisondebaviere.com), un petit B&B situé devant les remous de la rivière du Nord.

Jour 2: Val-David - Labelle

On reprend la 117 Nord en s'arrêtant au passage dans le village de Saint-Jovite, où l'on se désaltère chez Couleur Café (couleurcafe.ca), une brûlerie artisanale située devant la rivière du Diable.

Puis, on poursuit la route encore plus au nord en longeant la rivière Rouge. À Labelle, chez Kayak Café (kayak-cafe.com), on s'arrête pour profiter de ce tronçon de rivière tranquille, où se dévoilent de belles plages de sable cassonade. En kayak ou en planche à pagaie, on explore les méandres de la Rouge, avant de revenir dormir dans les petits chalets rustiques, au coeur de la forêt.

VOUS AVEZ 4 JOURS?

À la découverte du fjord du Saguenay: Montréal - Québec - Saguenay - Tadoussac

1065 km

Jour 1: Montréal - Québec

Interminable, le trajet Montréal-Québec (par l'autoroute 20) mérite un premier arrêt à Drummondville, où on se surprend de découvrir un petit centre-ville à échelle humaine. On se délecte avec une crème glacée chez Chocolat Favoris ou avec une salade sur la terrasse du restaurant La Muse avant de poursuivre jusqu'au festif Vieux-Québec.

Jour 2: Québec - Saguenay - Sainte-Rose-du-Nord

Tôt le lendemain, on reprend la route vers Saguenay, par l'autoroute 73 jusqu'au parc national de la Jacques-Cartier, puis par la 175 Nord, dans une nature de plus en plus dense et sauvage. En deux heures, on rejoint la ville de Saguenay.

Plusieurs terrasses invitent à casser la croûte, dont le café du Presbytère, qui offre des mets concoctés à partir de produits du terroir. On termine le tout à la brûlerie de l'Érudit Café, où l'on sert le meilleur café en ville.

On enchaîne ensuite par la 172 Est, jusqu'à Sainte-Rose-du-Nord, où la chic pourvoirie Cap au Leste surplombe le fjord, en plein coeur de la forêt boréale. Entre la randonnée pédestre et le canot sur le lac des Sables, on apprécie le sauna, la piscine chauffée et le succulent menu du terroir servi sur une terrasse.

Jour 3: Sainte-Rose-du-Nord - Tadoussac

Parallèle à la rivière Saguenay, la route 172 traverse la forêt jusqu'au petit village historique de Sacré-Coeur. À une quinzaine de minutes de là se trouve l'un des villages les plus festifs du Québec: Tadoussac.

Au centre du village, la Maison Hovington invite à poser ses valises dans un décor du 19e siècle. Plus loin, le Centre d'interprétation des mammifères marins (gremm.org) révèle tous les secrets des baleines. Affamés? C'est Chez Mathilde que l'on retrouve les meilleurs fruits de mer.

Jour 4: Tadoussac - Montréal

Difficile de quitter Tadoussac. Encore plus difficile de passer dans la région de Charlevoix sans s'arrêter à Saint-Siméon, à La Malbaie, aux Éboulements et à Baie-Saint-Paul... Mais il faut bien rouler puisque six heures de route séparent Tadoussac de Montréal.

VOUS AVEZ UNE SEMAINE?

Ville et nature en Ontario: Montréal -Ottawa - Parc Algonquin - Toronto - Sandbanks

1400 km

Jour 1: Montréal - Ottawa (200 km)

On s'arrête d'abord dans la capitale nationale pour participer aux nombreuses festivités du 150e du Canada. Le Musée canadien de la nature, le canal Rideau et la colline parlementaire sont autant de lieux à visiter une fois dans sa vie.

Pour manger, les options sont nombreuses sur la rue Elgin (El Camino, Datsun, Commun) ou sur la rue Bank (Fauna, Pomeroy House).

Jours 2 & 3: Ottawa - Parc provincial Algonquin (240 km)

On reprend la 417 Ouest jusqu'à la 60 qui traverse la partie sud du parc provincial Algonquin. Le parc, d'une superficie de 7 653 m2, offre un bon nombre de défis à relever en canot ou en randonnée pédestre. Collines d'érables, crêtes rocheuses et plus de 1500 lacs composent le parc. Loin de toute civilisation, on peut loger en pavillon, tente ou chalet rustique.

Suggestions: le sentier Lookout qui mène à un belvédère naturel; le Beaver Pond, qui permet d'observer des barrages de castors; et la Whiskey Rapid Trail, qui longe la rivière Oxtongue et ses rapides.

Jours 4 & 5: Parc provincial Agonquin - Toronto (340 km)

Cap sur Toronto et sa frénésie. On reprend la route vers le sud sur la 11 en admirant le lac Simcoe au passage.

Arrivé dans la Ville Reine, on pose ses valises deux nuits au très branché Drake Hôtel. Afin d'explorer les multiples quartiers, la combinaison tram-vélo-marche s'avère la plus efficace.

Parmi les incontournables: écouter un spectacle en plein air au Music Garden, déguster un «coconut ceviche» chez Planta, se promener dans le Distillery Historical District, luncher sur une terrasse du Waterfront, dévorer un sandwich au «peameal bacon» au St. Lawrence Market ou encore participer à l'un des nombreux festivals de la place de l'Ontario.

Jours 5 & 6: Toronto - Sandbanks (220 km)

Pour terminer les vacances en beauté, on rejoint l'autoroute 401 Est qui longe le lac Ontario. À Brighton, on bifurque sur la route 64, jusqu'au parc provincial Sandbanks.

Devant cette vaste étendue de sable, on se sent instantanément en vacances. Pour loger, on choisit l'un des nombreux B&B dans les villes de Picton, de West Lake ou Prince Edward.

Menu