Voyages

10 microbrasseries pour découvrir le Québec

Véronique Leduc / Agence QMI

Vendredi, 15 Septembre 2017, 16:00

Photo Véronique Leduc / Agence QMI

La Tête d’Allumette, à Saint-André, dans le Bas-Saint-Laurent.

Leurs bières sont bonnes, mais, encore mieux, les visiter permet de découvrir le Québec. Ces 10 microbrasseries valent le détour pour leurs breuvages autant que pour leurs paysages.

Tête d'Allumette | Saint-André

On se rend à la Tête d'Allumette, installée dans une maison centenaire entre la campagne du Bas-Saint-Laurent et le fleuve, pour les bières et les en-cas à grignoter, mais encore plus pour la vue sur le Saint-Laurent. L'hiver, on observe les champs et les glaces par les grandes fenêtres alors que l'été, la grande terrasse aux chaises multicolores offre une vue spectaculaire sur l'eau. L'endroit est parfait pour observer les couchers de soleil.

À l'abri de la Tempête | L'Étang-du-Nord

La seule microbrasserie des Îles de la Madeleine respire les grands espaces. De la terrasse, on a vue sur un vaste champ et, au loin, sur les dunes et la mer tandis qu'à l'intérieur, les murs de bois racontent encore l'histoire de l'ancienne usine de transformation de poissons qui occupait jadis les lieux. Pour goûter les Îles, il faut opter pour les bières parfumées aux herbes, aux fleurs et aux algues du coin.

Microbrasserie de Tadoussac | Tadoussac

La toute nouvelle Microbrasserie de Tadoussac est installée sur la rue principale du Bord de l'Eau où il fait si bon flâner lors d'une visite dans ce village, l'un des plus beaux du Québec. L'été, la terrasse est parfaite pour observer les passants et la baie.

Pit Caribou | Percé

Les bières de la microbrasserie Pit Caribou sont désormais connues et appréciées à travers le Québec, mais une fois qu'on a visité l'endroit où elles sont brassées, en Gaspésie, elles ont soudainement encore meilleur goût. Il y a la microbrasserie, où on peut faire des achats et profiter des bières sur les quelques chaises près de l'eau, et il y a le pub, qui permet de flâner dans le petit centre-ville de Percé.

Le Temps d'une Pinte | Trois-Rivières

Dans le centre-ville de Trois-Rivières, il y a depuis quelques années Le Temps d'une Pinte qui propose ses bières et un menu bistronomique des plus originaux. À l'intérieur du beau bâtiment de briques, l'ambiance est festive et, derrière, l'espace transformé en magnifique «beergarden» fait voir le centre-ville de Trois-Rivières d'un nouvel oeil.

La Barberie | Québec

Lors de son arrivée à Québec, il y a 20 ans, la microbrasserie La Barberie était avant-gardiste. La coopérative propose quelques trucs à grignoter, mais on peut aussi apporter son lunch pour imaginer ses accords bières et mets en flânant sur la belle terrasse au coeur du quartier Saint-Roch.

Les Soeurs Grises | Montréal

Bières, cuisine du terroir, fumoir et histoire: voici le menu des Soeurs Grises, une microbrasserie du Vieux-Montréal. L'endroit est nommé ainsi en hommage à la congrégation des Soeurs de la Charité aussi nommées «soeurs grises». D'ailleurs, à l'intérieur, certains détails de la déco rappellent l'histoire de Montréal alors que de la terrasse, non loin du Vieux-Port, on observe les vieux bâtiments et les touristes en visite dans le quartier.

Le Trou du Diable | Shawinigan

Tout près de la Cité de l'Énergie et des rapides, la microbrasserie Le Trou du Diable est nommée ainsi en hommage à la légende qui veut que le Diable se soit jadis installé dans une caverne au pied d'une chute non loin. Le menu est délicieux, les bières sont bonnes et l'ambiance est toujours agréable.

La Diable | Tremblant

Au coeur du village coloré de Tremblant, dans les Laurentides, se trouve la microbrasserie La Diable. Le menu est complet, les bières sont nombreuses et l'endroit est agréable autant en été, sur la terrasse, qu'en hiver, alors qu'entre les murs de La Diable, l'ambiance chaleureuse d'après-ski est à son comble.

Les Brasseurs du Temps | Gatineau

Près du centre-ville de Gatineau, Les Brasseurs du Temps, à proximité du ruisseau de la Brasserie, redonne au site patrimonial de la première brasserie de la région, fondée en 1821, ses lettres de noblesse. Dans un vaste bâtiment de pierres grises, en plus du restaurant et des cuves, on trouve un musée fort intéressant qui revisite le riche passé brassicole de la région.

Articles recommandés

Ailleurs sur le web

Menu